Région Atsimo andrefana: Sakaraha et Anakao approvisionnés en eau

Publié le par Alain GYRE

Région Atsimo andrefana: Sakaraha et Anakao approvisionnés en eau       

Jeudi, 29 Août 2013

Grâce au lancement d’un programme d’adduction d’eau à Sakaraha et à Anakao, les problèmes en approvisionnement en eau ne seront bientôt plus que de mauvais souvenirs, d’ici septembre et décembre respectivement pour les deux localités. Le coût du programme s’élève à 6 milliards d’ariary. Le problème d’approvisionnement en eau à Anakao et à Sakaraha sera résolu. Anakao, un village d'environ 3.300 habitants, l'eau est plus que nécessaire à sa survie. En saison sèche, c’est-à-dire d’avril à octobre, les puits villageois ne fournissent pas l’eau nécessaire pour ces habitants, le besoin de 5 litres minimum par personne et par jour n’est  pas atteint. Mais aussi, l'eau est salée, ce qui entraîne des maladies infantiles diverses. Dans cette zone, il faut aller au moins à 4 km, voire 7 km du village pour trouver de l'eau douce. La majeure partie du temps des villageois est consacrée à la recherche d'eau, surtout pour les femmes qui, au lieu de s'occuper d'activités productives ou génératrices de revenus, doivent aller chercher de l'eau. Sakaraha où la population est nombreuse souffre autant. Avant, un camion citerne ramenait de l’eau dans les villages mais depuis qu’il est en panne, il n’a pas été remplacé. A la place, des charrettes remplies de bidons utilisées par les gens doivent faire jusqu’à 5 km voire 8 km pour chercher de l’eau. Lors de  la saison des pluies, certains s’approvisionnent même dans les flaques d’eau. Ne possédant aucune rizière, le riz y est un aliment de luxe. L’alimentation quotidienne de la population est faite de manioc et de patates douces.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article