Route nationale 5 : Grands travaux pour une nouvelle route goudronnée

Publié le par Alain GYRE

Route nationale 5 : Grands travaux pour une nouvelle route goudronnée

 

sept 29th, 2014

 MTP-300x200.gif

Seuls les 4×4 peuvent servir de taxis-brousse pour l’axe reliant Soanierana Ivongo et Mananara-Avaratra.

 

Seules les voitures 4×4 les plus robustes et les motocross sont adéquats pour la route reliant Soanierana Ivongo et Mananara-Nord. Mais des travaux de réhabilitation sont désormais lancés. Après des décennies de cauchemars et de promesses décevantes, les usagers de cet axe bénéficieront enfin d’une route nationale digne de ce nom.

 

Une longue route impraticable et cinq bacs à traverser ! Cela prend 12 heures de temps pour aller de Soanierana Ivongo à Mananara-Nord, si tous les bacs sont en service. La nuit, il est impossible de traverser les rivières. « C’est par un tel enclavement que souffrent la population dans cette région. Tous les taxis-brousse sont des véhicules 4×4 et ce sont eux qui assurent le transport de personnes et de marchandises. A cause de cette situation, les prix de PPN et de produits importés sont très élevés. Les marchandises sont pesées, pour les frais de transport, avec un tarif de 500 Ariary par kilo. En ce qui concerne les personnes, le tarif pour aller de Soanierana Ivongo à Mananara-Avaratra varie de 50 000 à 80 000 Ariary, selon le confort. Généralement, les taxis-brousse sont des pick-up double cabine », a informé le maire de Soanieran& Ivongo, Indiana Alain.

 

Développement. Jeudi dernier, le ministre des Travaux Publics, Roland Ratsiraka a lancé officiellement le début des travaux, pour la réhabilitation de la RN5. Un évènement qui a enchanté les populations concernées. En effet, les impacts de ce projet sont importants, si on ne cite que l’ouverture économique de la zone bénéficiaire, l’accès au marché des producteurs de la région, l’amélioration du pouvoir d’achat de la population engendrée par le désenclavement, etc. ; bref, un grand changement. D’après les informations, les travaux concerneront l’axe depuis le PK162 de la RN5, jusqu’à Mananara. Cependant, les habitants de Soanierana Ivongo ont sollicité un début de chantier au PK158, pour que la ville soit concernée. « Les travaux commencent déjà. Il nous faut 110 millions USD pour finir le projet. A l’heure actuelle, nous avons trouvé 60 millions USD dont 17 millions USD sont déjà disponibles. Avec l’estimation de l’avancement des travaux, le goudronnage de la route vers Mananara va commencer dans trois mois. En ce qui concerne la ville de Soanierana Ivongo, une somme de 2 milliards d’Ariary du FER (Fonds d’entretien routier) sera allouée à la réhabilitation. Le financement est confirmé, mais il reste les procédures », a annoncé le ministre Roland Ratsiraka, dans son discours, lors du lancement des travaux à Soanierana Ivongo.

 

Nouvelles tracées. Les travaux ne sont pas une simple réhabilitation car la route sera élargie et de nouvelles tracées sont prévues pour amélioration, surtout en ce qui concerne l’axe reliant Manompana et Mananara Avaratra. A noter que la somme de 110 millions USD recherchée permettra, d’après le ministre, de construire des ponts pour mettre fin à l’utilisation des bacs, de goudronner une bonne partie de la RN5 et de mettre des pavés autobloquants sur d’autres parties. Jusqu’ici, le Fonds Arabe, le Fonds Koweitien et la BADEA (Arab Bank for Economic Development in Africa) sont les bailleurs de fonds du projet.

 

Antsa R.

Midi Madagasikara

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article