Saint Sylvestre: A chaque époque son nouvel an

Publié le par Alain GYRE

Saint Sylvestre: A chaque époque son nouvel an    

Lundi, 30 Décembre 2013

La fête du « réveillon de la Saint-Sylvestre », ou « réveillon du jour de l'an », s'organise généralement entre amis, en famille, impatients de prononcer la fameuse phrase : « Bonne année ! ».

 

Traditionnellement, la coutume veut que l'on célèbre l'arrivée du Nouvel An entre amis, en veillant jusqu'à minuit autour d'un dîner festif. Au douzième coup de minuit, la fête est momentanément suspendue, le temps pour les invités de se présenter des vœux pour l'année qui commence. Le lendemain, jour de l'An, les familles et les amis s'échangent les vœux et prennent de bonnes résolutions pour l'année à venir.

 

Aux VIe et VIIe siècles, dans de nombreuses provinces, le jour de l'an était célébré le 1er mars. Sous le règne de Charlemagne, au IXe siècle, l'année commençait à Noël. Du temps des rois capétiens, à partir du Xe siècle, l'année débutait le jour de Pâques. C'est seulement depuis 1564 que la nouvelle année débute le 1er janvier. En effet, dans l'Édit de Roussillon du 9 août 1564, le roi Charles IX décide de fixer le début d'année au 1er Janvier afin d'uniformiser le calendrier du royaume. En France, aux VIe et VIIe siècles, dans de nombreuses provinces, le Jour de l’an était célébré le 1er mars. Le Saint célébré le 31 décembre n'a aucun lien avec le passage à la nouvelle année. Ce n'est qu'une coïncidence du calendrier grégorien.

 

Sylvestre était le 33e pape. D'origine romaine, il occupa le trône de Saint-Pierre pendant près de vingt-deux ans (314-335).

 

Le Nouvel An est une fête d’origine païenne qui vit le jour vers 46 avant notre ère, sous l’impulsion de Jules César. Celui-ci décida que le 1er janvier serait le Jour de l’an. Les Romains fêtaient le Nouvel An selon le calendrier julien, encore utilisé aujourd’hui par les églises orthodoxes serbe et russe. Les Romains dédiaient ce jour à Janus, dieu païen des portes et des commencements. Le mois de janvier doit son nom à Janus, qui avait deux visages : l’un vers l’avant, l’autre vers l’arrière.

 

Pour les peuples usant du calendrier solaire, le Jour de l’an a beaucoup changé au fil des siècles, au gré des Églises, des époques et des pays.

 

Moment de fêtes, le réveillon fait que beaucoup  ne peuvent pas s’empêcher de boire de l’alcool.   Une enquête montre que le danger de la soirée de la Saint-Sylvestre est bien réel. Malgré une consommation importante d'alcool pour le réveillon, beaucoup de fêtards prévoient de conduire. En France, seule une personne sur cinq prévoit de ne pas boire lors de la soirée du Nouvel an.   A Madagascar, la consommation d'alcool connaît toujours une  augmentation durant les fêtes de fin d’année selon les grossistes , les bars , les  épiciers et les restaurateurs .  Ces derniers misent sur le réveillon et le jour de l’an de voir leur vente gonfler. Seulement les types d'alcools les plus consommés ont été ceux de faible coût c’est-à-dire de mauvaise qualité.

 

NIR

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article