Saison des baleines: Ouverture cette semaine

Publié le par Alain GYRE

Saison des baleines: Ouverture cette semaine       

Mardi, 18 Juin 2013

La saison des baleines commence cette semaine pour Madagascar et durera jusqu’à fin septembre pour les baleines à bosse. Chaque année, vers le mois de juillet, les baleines à bosses arrivent à Madagascar et passent d’abord par Sainte-Marie pour les naissances, avant de séjourner à partir du mois d’août à Nosy-Be. A cette période de l’année, les conditions climatiques de Nosy-be sont plus que favorables pour partir à leurs rencontres. Présentes dans de nombreux océans de la planète, les baleines à bosses sont des espèces migratrices, passant d’une saison à l’autre des eaux froides des hautes latitudes aux eaux tropicales ou subtropicales. La baleine à bosse adulte pèse environ 30 tonnes et peut atteindre 18 mètres.

photo4.jpg

En eaux tropicales, la baleine à bosse émet une grande variété de sons. Le chant d’une baleine est personnel et évolue petite à petit au cours des années. Les chants sont très spécifiques d’une baleine à l’autre, d’une région à l’autre et d’un troupeau à l’autre et après une période de dix ans, une baleine n’émet plus les mêmes notes qu’elle a émises auparavant.

 

A part Sainte-Marie d’autres sites comme Maroantsetra, le Sud à Anakao et dans la réserve du Cap Sainte-Marie pendant les périodes de juin jusqu’en octobre sont aussi un lieu idéal.

 

De 150.000 à 12.000 individus en 1988, le nombre des baleines à bosse dans le monde a été considérablement réduit. C’est un animal qui peut normalement vivre jusqu’à 75 ans mais qui est menacé par les grands filets de pêche, les collisions avec les bateaux et les sonars militaires.  Et pour cause, elle représente une alternative économique à la chasse, l’observation commerciale et encadrée.

 

Les sanctuaires baleiniers, dont Sainte-Marie par ailleurs, sont économiquement intéressants. Ils constituent un progrès environnemental et une activité touristique très génératrice de revenus alternatifs. Les grands spectacles des baleines permettent la sensibilisation du grand public et encouragent donc la protection et la recherche sur les cétacés. Les sanctuaires baleiniers promeuvent l'espoir d'un monde sans chasse baleinière.

 

NIR

La Gazette

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article