Salary-Nord : Du matériel pour les pêcheurs

Publié le par Alain GYRE

Salary-Nord : Du matériel pour les pêcheurs

1-peche.jpg

Les pêcheurs de l’association Soariake ont reçu, de Marins sans frontières, du matériel pour leurs activités touristiques

Outre leur activité habituelle, les pêcheurs regroupés au sein de l’association Soariake s’occupent d’écotourisme marin. Tout en protégeant le milieu sous-marin.

Suite à un voyage touristique, en avril 2012, et à une rencontre avec l’association Soariake des pêcheurs de Salary-Nord dans la région Sud-ouest, des groupes de touristes, dont les Familles et amis de Denis et Brigitte Dubois-Guillon (de Lyon), et de Jean-Pascal et Claude Cézard (de Thonon, en Haute-Savoie), ont décidé de faire un don de gilets de sauvetage et de matériel de plongée snorkeling afin de développer l’écotourisme marin dans cette zone. Pour ce faire, l’Association Marins sans frontières de France a collecté la somme de 1 300 euros pour l’achat de ces équipements.
La cérémonie de remise des dons a été faite à Salary-Nord, le jeudi 11 avril, et organisée par Behivoke Faustinato, océanographe-environnementaliste, dirigeant de Voizo-Madagascar, une association œuvrant pour le développement communautaire. Entre autres, le WWF Programme marin Sud-ouest a offert son appui technique dans la mise en œuvre de la donation destinée à Soariake, une association gestionnaire d’aire marine protégée.
Bénéfique
Lors de la rencontre avec les bénéficiaires, une explication sur l’utilisation durable de ces équipements a été faite. Par ailleurs, une formation sur la promotion de l’écotourisme a été dispensée volontairement par Roger Faustinato, guide touristique national, aux membres de l’association.
Enfin, le président de Soariake a remercié vivement Marins sans frontières pour la donation et il a souhaité la continuité dans les relations. Il a promis d’utiliser le matériel uniquement à des fins touristiques.
« Ce genre d’aides est bénéfique pour notre association. On essaiera de donner le maximum pour vulgariser les activités sous-marines, ce pour le développement du secteur tourisme dans la région », a-t-il expliqué.

Francis Ramanantsoa

Jeudi 18 avril 2013

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article