Santé de la femme - Vieillissement prématuré, constaté

Publié le par Alain GYRE

Santé de la femme - Vieillissement prématuré, constaté

femme1361.jpg

 « La grossesse multiple, la malnutrition et la pauvreté sont les principales causes du vieillissement prématuré chez la femme, qui gagne davantage d’ampleur dans le pays », lance une représentante de l’Oms. En fait, la plupart des femmes malgaches ont en moyenne 3 enfants. Celles en milieu rural deviennent mères de famille à 16 ans, et arrivent à avoir 4 ou 5 enfants à l’âge de 30 ans. Pourtant, elles ne parviennent plus à prendre ordinairement soin de leur corps, en étant occupées par les tâches ménagères, l’éducation des enfants ou encore les devoirs familiaux. Le vieillissement précoce s’aggrave même avec la pauvreté et ses impacts. « Les femmes devraient consulter régulièrement les centres de santé pour contrôler leur état de santé, même si elles ne sont pas malades », suggère Johanita Ndahimananjara, ministre de la Santé publique. Cette habitude pourrait à la fois maîtriser le vieillissement et accélérer l’atteinte de l’un des Objectifs du millénaire pour le développement (Omd), celui de réduire jusqu’à 3/4 le taux de mortalité maternelle jusqu’en 2015. « Femme- vieillissement-santé » a été le thème de la Journée de la santé de la femme, célébrée hier à Ankorondrano. Une occasion de rappeler la nécessité d’amélioration du service de santé pour les femmes et de faire des témoignages. Des prestations sanitaires gratuites étaient également au rendez-vous, sans parler du counselling sur le planning familial. Les membres de l’association parlementaire pour la promotion de la santé maternelle et infantile y étaient aussi présents.

Recueillis par Patricia R.

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article