Santé: Se relaxer avec les méthodes qui marchent

Publié le par Alain GYRE

Santé: Se relaxer avec les méthodes qui marchent

     

 

Lundi, 13 Mai 2013

Les méthodes de relaxation entendent apprivoiser angoisses et anxiété, à défaut de les éliminer. Toutes ont pour objectif d'atteindre un état de calme intérieur. Voici une des disciplines reconnues et au goût du jour. Il s’agit du qi gong : un esprit détendu dans un corps souple.

Moins connu que le yoga indien, le qi gong (se prononce chi kong) recense 80.000 adeptes en France, selon la Fédération des enseignants de qi gong, art énergétique (Feqgae), en majorité des femmes. Une belle percée, puisque cette gymnastique traditionnelle chinoise de santé, vieille de plus de trois mille ans, n'a été introduite que dans les années 70. Ni danse ni art martial, elle enchaîne des postures aux noms évocateurs (l'oiseau déploie ses ailes, la douche céleste...) par des mouvements lents et harmonieux, des exercices de respiration et de la méditation. Qi gong signifie littéralement travail de l'énergie.

Il s'agit de la stimuler et de s'en servir pour améliorer le fonctionnement de son corps. Les effets du qi gong, comparables à ceux du yoga, ont l'avantage d'être adaptés à toutes les conditions physiques. Les postures, les mouvements au ralenti s'apprennent et s'effectuent facilement. Selon une enquête menée par la Feqgae, ceux qui le pratiquent y trouvent un meilleur équilibre, une vitalité renforcée, une plus grande capacité à affronter la pression ambiante et y gagnent un esprit plus alerte, une meilleure écoute de leur corps... Il est réputé antistress et même anti-âge, parce que agissant sur la souplesse, les troubles émotionnels, le sommeil, la douleur...

L'Académie de médecine s'est intéressée à cette discipline ainsi qu'au tai-chi-chuan, sa version plus dynamique, dans un rapport sur les thérapies complémentaires. Elle reconnaît que ces activités diminuent l'hypertension, améliorent le souffle des patients souffrant de problème respiratoire, ainsi que l'équilibre et les risques de chute chez les personnes âgées. Elle signale toutefois que ces effets bénéfiques «ne sont pas supérieurs aux méthodes conventionnelles d'entretien physique». L'Académie est dans son rôle, mais on peut toutefois noter que ces gymnastiques de relaxation font appel à la méditation, laquelle, selon plusieurs études, a un effet rapide et durable sur le fonctionnement du cerveau. Elle agit notamment sur les zones impliquées dans les émotions comme l'anxiété, la peur, l'empathie.

Le qi gong s'adresse à tous. Il est très prisé par les seniors, la discipline ne demandant pas d'effort musculaire intense.

La Gazette

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article