Sécurité alimentaire: Madagascar dans la liste "à risques élevés"

Publié le par Alain GYRE

Sécurité alimentaire: Madagascar dans la liste "à risques élevés"
(11-10-2012) - Après la FAO qui a étalé en début de semaine "la sous-alimentation dans le monde", voilà que le cabinet Maplecroft a publié son rapport sur la "Sécurité alimentaire en 2013". Un rapport qui enfonce encore le clou pour l'Afrique.

securite_alimentaire_2013.jpg
Le graphique de "La sécurité alimentaire 2013" par Maplecroft
© Maplecroft

En effet, d'après ce rapport de Maplecroft publié mercredi, 75% des pays d’Afrique se trouvent dans les catégorises à risque élevé ou extrême. "Le continent africain représente 39 des 59 pays à risque dans l'indice Maplecroft sur la sécurité alimentaire et héberge neuf des onze pays de la catégorie «risque extrême». Il s'agit notamment de: la Somalie et République démocratique du Congo (classée 1ère en commun de l'indice), le Burundi (4), le Tchad (5), l'Éthiopie (6), l'Erythrée (7), le Sud-Soudan (9), les Comores (10) et la Sierra Leone (11)".

"Bien que la crise alimentaire n'a pas encore vu le jour, il est possible de voir des bouleversements liés à l'alimentation dans les régions les plus vulnérables, y compris en Afrique subsaharienne", selon Helen Hodge de Maplecroft.

D'ailleurs, un rapport publié en Septembre par Rabobank, un spécialiste financier dans les agro-produits, stipule dans ses estimations que les prix des denrées alimentaires pourraient augmenter de près de 15% en Juin 2013, résultant en des niveaux records qui compriment les revenus des ménages dans de nombreux pays.

Pour Madagascar qui se classe à la 29è place, il se trouve dans la catégorie des pays à "risques élevés".

D'après le dernier rapport de la
FAO, près de 35% des malgaches sont sous-alimentés.
Maplecroft atteint ses résultats en évaluant la disponibilité, l'accès et la stabilité des approvisionnements alimentaires dans 197 pays, ainsi que l'état nutritionnel et la santé des populations.

Solofo Andrianjakarivelo

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article