Séisme: le tremblement de terre d'hier était de 4,11 degré

Publié le par Alain GYRE

Séisme: Le tremblement de terre d’hier était de 4,11 degré

     

 

Jeudi, 11 Octobre 2012

4,11 sur l’échelle Richter qui compte 9. Il s’agit de la magnitude d’un tremblement de terre qui s’était produit hier dans les environs plus ou moins immédiats de la capitale malgache. Celui-ci, selon les données de l’IOGA (Institut et Observatoire de Géophysique d’Antananarivo) fut localisé, plus exactement, dans les rayons de 41 km au Nord de la ville d’Antananarivo et de 18 km à l’Ouest de la commune de Sadabe. D’une profondeur de 25 km et d’une durée de quatre secondes environ, ce même phénomène naturel ressenti hier par certains habitants de la capitale, ce dernier tremblement de terre en date pour le grand public mais que les sismologues perçoivent comme une banalité dans leur domaine n’a apparemment affecté que la Région Analamanga, c’est-à-dire au niveau certains points de la capitale de Madagascar.

« La vérité est que nous – autrement dit l’IOGA – enregistrons pas moins de 1 300 séismes tous les ans, à Madagascar », affirme Ramanantsoa Andry, chercheur en exercice auprès du laboratoire sismologique de l’IOGA. Etant donné qu’une année compte 365 jours, il devrait donc se produire au moins deux tremblements de terre par jour dans le pays. Une hypothèse que notre interlocuteur ne pourra pas nier ni contester de quelque façon que ce soit. Car selon ses propres explications livrées hier à la presse, il semble que les séismes survenus dans d’autres endroits du pays autres que la capitale et ses périphéries sont, tous ou presque, sous-estimés ou ignorés par le plus grand nombre. Cela dit, il faut noter que le séisme d’hier, sans causer de dégâts au niveau des localités touchées, s’était produit aux environs de 7 heures et 10 minutes (heure locale).

Sinon, il convient aussi de rappeler que le tremblement de terre d’avril 1991 reste celui le plus important en termes d’intensité, survenu jusqu’ici sur l’île, avec une magnitude atteignant la barre des 5,6 sur l’échelle Richter. Mais à titre purement informatif, Ramanantsoa Andry note qu’il existe 29 zones du pays qui sont les plus exposées à ce genre de cataclysme naturel, dont Alaotra, Ankaratra, Tsiroanomandidy et leurs localités environnantes respectives.

A. D.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article

meranthe 11/10/2012 20:22

ça bouge ça bouge, heureusement que ça reste relativement faible

meranthe.c 11/10/2012 19:09

la terre tremble de plus en plus, c'est peut être pour nous dire de faire attention à elle !!!