Suspension de l'exportation de boeufs sur pieds

Publié le par Alain GYRE

Madagascar : Suspension de l'exportation de bœufs sur pieds

ANTANANARIVO (Xinhua) - L'exportation de bœufs sur pieds vers les îles voisines décidée en début de cette année par le gouvernement malgache, va être suspendue suivant la décision du conseil des ministres du gouvernement malgache de mercredi dernier à Antananarivo, la capitale malgache.

Jeudi 12 juillet 2012

Un arrêté interministériel a été pris par le gouvernement malgache pour la suspension de l'exportation de bœufs sur pieds afin de mettre un terme à la prolifération des vols de bovidés, a- t-on indiqué dans le communiqué officiel du gouvernement.

D'après le communiqué, cette exportation aurait conduit à la prolifération des vols de bovidés, la recrudescence de l’insécurité enrobée de mort d'hommes dont le cas récent se produisait dans les régions d'Anosy et Atsimo Atsinanana (sud et sud-est du pays) où des militaires ont été tués par des bandits voleurs de boeufs, ainsi que la prolifération des fraudes diverses dont le blanchiment de papiers administratifs et la corruption.

Le gouvernement de la transition nationale a décidé ainsi que cette suspension ne saurait être levée avant que les mesures d’assainissement de la filière du zébu ne soient dûment constatées.

Rappelons que l'exportation de bœufs sur pieds a été prohibée en 2002 et est de nouveau autorisée officiellement cette année 2012 avec un quota de 50 000 têtes de zébus à exporter tous les 18 mois. La grande île dispose d'environ 9 millions de zébus avec un taux de croissance annuelle de 0,8%, c'est-à-dire, près de 700.000 têtes par an.

Afriquinfos

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article