Tana ville: des travaux s'imposent

Publié le par Alain GYRE

Tana-ville: Des travaux s’imposent

     

 

Vendredi, 07 Septembre 2012

Bientôt, la saison des pluies refera surface. Avec elle, son lot d’embouteillages, les crues dans les quartiers périphériques d’Antananarivo. En effet, il est courant que vers le début de novembre, la pluie occasionne des inondations, plongeant la ville dans une sorte de capitale vénitienne. Aussi, dès maintenant, la mairie doit prendre des mesures : les Tananariviens ne veulent plus de ces égouts bouchés, de ces rues inondées…

Ainsi, les effluves des égouts de devraient plus remonteront à la surface. Mais en raison des vols des plaques qui bouchent ces derniers et autres vandalismes, on craint que la prochaine saison des pluies soit désastreuse. D’ailleurs, comme c’est le cas actuellement à Anosy-Be, les riverains utilisent les bouches d’égouts comme des substituts de bennes à ordures.

La municipalité de Tana devrait, donc, faire un geste dans ce sens, mais c’est sans oublier les éternels trous qui bordent les grandes artères. Des travaux doivent se faire dès aujourd’hui.

En bref, pour éviter qu’Andravoahangy, Isotry, 67 Hectares, Ampefiloha, etc., soient encore et toujours plongé sous les eaux, c’est le moment ou jamais pour la commune d’y remédier.

Sarah R.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article