Tangainony: Inauguration d’un barrage

Publié le par Alain GYRE

Tangainony: Inauguration d’un barrage       

Mardi, 02 Juillet 2013 07

La cérémonie d’inauguration du barrage d’Andramena dans la commune rurale de Tangainony (district de Farafangana) s’est tenue le vendredi 21 juin dernier en présence du représentant de la direction régionale du développement rurale, du chef de projet du WHH Arnaud Havet ainsi que du maire de la localité Radio Florent.

 

Ce barrage construit entre 2006-2007 dans le cadre du projet PISAF, avait subi un dommage en 2009 lors du passage d’un cyclone et a fait l’objet  d’une nouvelle construction et de réhabilitation d’ouvrage hydraulique cette année par le projet Welt Hunger Hilfe avec l’appui financier du BMZ. L’augmentation des bénéficiaires est constatée en ce sens que de 80, ce chiffre passe à 150 personnes dont 11 femmes propriétaires de rizières sur les 5 fokontany de la commune de Tangainony. La superficie irrigable s’affiche à 70 hectares et cette commune ambitionne d’approvisionner la ville de Farafangana dans un premier temps et devenir un grenier à riz dans les temps à venir selon le maire Radio Florent. Et ce dernier de continuer que la population locale va prendre soin de cette infrastructure qui a coûté plus de 160 millions d’ariary. La gestion de l’eau n’est pas laissée au hasard puisque l’association Tsaramandroso s’en occupera pour une durée de quatre ans. Cette association opérationnelle depuis 2006, est présidée par Rafidison Désiré et a à son actif, entre autres, la création d’un kilomètre de canaux d’irrigation, la pratique de la riziculture communautaire, le défrichage de périmètres afin d’augmenter les terrains de rizières, sans oublier la perception d’une cotisation s’élevant à 400.000 ariary. Par ailleurs pour assurer une meilleure gestion de l’usage de l’eau, les membres de l’association Tsaramandroso ont suivi des formations axées sur la gestion et l’entretien des vannes des prises principales et secondaires, la distribution de l’eau sur les parcelles et aussi l’entretien des digues, canaux et drains. Le projet Welt Hunger Hilfe travaille sur 4 districts à savoir Farafangana, Vangaindrano, Vohipeno et Manakara. En plus de la construction de périmètres irrigués, ses activités s’étendent sur l’adduction d’eau, la construction et réhabilitation de pont, le reboisement ainsi que la sensibilisation sur la préservation de l’environnement dan le but d’appuyer la sécurisation alimentaire durable visant à atténuer les risques climatiques et la dégradation de l’environnement.

Marc Morasata

laGazette

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article