Te rappelleras-tu ? Edmond RANDRIAMANANJARA

Publié le par Alain GYRE

 

Te rappelleras-tu ?

 

J’ai pensé aux jours d’autrefois

Psaumes 77.5

 

Là, les temps ont balayé les doux beaux jours

Les silencieuses nuits noires, ainsi que nous-mêmes

Mais les matins nouveaux, ne finiront pas ici

En les contemplant, « te rappelleras-tu » ?

 

Là-bas les lieux d’autrefois !... nous y avions vécu dans le bonheur !

Peut-être les derniers souvenirs y redemanderont un amour !

Là, le chemin familier pris par celle qui s’en est allée…

Quand tu y retourneras « te rappelleras-tu » ?

 

Oh ! C’est uniquement par un psaume que je murmure au cœur

Car rien de ce qui nous avait lié ne sera perdu ni détruit à jamais

J’ai bien tout gardé ici, ici caché au tréfonds de mon être.

Et si je les évoque maintenant « te rappelleras-tu » ?

 

Poèmes de braise, p. 46

 

Mahatsiaro va ianao ?

 

Nihevitra ny andro fahiny aho.

Sal. 77.5

 

Eny, paohin’ny fotoana ny andro mamy sy baliaka ;

Ny alim-pito sy mangina, ary koa ny tenantsika

Nefa tsy ho tapitra eto ny maraina vaovao !

Eo am-pitsinjovana azy, « mahatsiaro va ianao ?

 

Iry ny toerana fahiny !... eny, ilay niriariavana !

Ao ny fara vetso, angamba, no hierina fitiavana !

Iroa ny làlana fombana novakin’ilay  nandao…

Ary raha miherika eny, « mahatsiaro va ianao ?

 

Oh ! Salamo anefa sisa ibitsihako ny fo

Fa tsy very ny amintsika na ho levona tokoa !

Voatahiriko ato izany, ao anaty miafina ao,

Ary raha fohaziko eto, « mahatsiaro ve ianao ?

 

Vainafo tononkira, p. 46

 

     

 

Edmond RANDRIAMANANJARA

(RANDJA ZANAMIHOATRA)

Six Poètes Malgaches

Textes malgaches choisis et traduits par

François-Xavier RAZAFIMAHATRATRA

 

Publié dans Poèmes malgaches

Commenter cet article