Toamasina: appel d'offre lancé pour l'Hôtel de ville

Publié le par Alain GYRE

Tamatave: Appel d'offre lancé pour l'Hôtel de ville

     

 

Vendredi, 13 Juillet 2012

Après la grogne d'une partie de la population concernant la réhabilitation de l'Hôtel de Ville de Tamatave, une promesse présidentielle datant de 2001, la situation s'est calmée et l'appel d'offres sur sa réhabilitation a été lancé et le résultat sera connu dans six semaines.

Au total, le budget pour la rénovation de l'Hôtel de Ville s'élève à 12 milliards d'Ariary à partir des besoins de la population qui n'ont pas, d'ailleurs, hésité à manifester son point de vue. En effet, les 3 milliards sont destinés pour la rénovation interne et externe du grand bâtiment et le reste, c'est-à-dire, les 9 milliards d'Ariary, sont destinés pour ses dépendances.

Ankililoaka: Les pâturages se font rare

Dans le district d'Ankililoaka, les éleveurs de zébus doivent faire une marche sur un trajet de 7 km pour trouver de quoi nourrir leurs animaux. Un long trajet qui dure des heures et les " dahalo " ne sont jamais loin. Craignant pour leur vie et pour leurs biens, les éleveurs restent sur place et assistent impuissamment au manque d'eau et au manque de nourriture pour leur bétail. Ankililoaka est un district de Tuléar II. L'élevage bovin est le plus important dans les parties Sud et Ouest de Madagascar comprenant les provinces de Toliara et de Mahajanga avec 60% de l'effectif de bétail national. Toliara, de son côté, compte 29% de l'effectif bovin national et 21% de la population sont des éleveurs.

Fénérive Est: Deux salles de classes parties en fumée

A peine que les cours aient repris à Fenerive Est, voilà que deux salles de classe du CEG de Mahambo ont pris feu vers le début de la semaine. Pour le moment, la cause reste à déterminer mais en attendant, les élèves en 4ème sont de nouveau privés de cours. En 2007, l'association des parents des élèves ont voulu donner un coup de pouce aux élèves pour une meilleure réussite scolaire. Ils ont rassemblé 10 millions d'Ariary et ont fait bâtir ces deux salles.

Andapa: Une coopérative pour la vanille

Regroupant 5 associations, la coopérative Kovama a vu le jour dans le district d'Andapa. La principale préoccupation de cette nouvelle coopérative est la l'exportation directe de leur produit, qui n'est autre que la vanille. La région Sava assure à elle seule près des 2/3 de la production mondiale de la vanille. La coopérative veut ainsi éviter les intérmédiaires pour augmenter la marge bénéficiaire.

NIR

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article