Tourisme: une offensive pour séduire la marché chinois

Publié le par Alain GYRE

Tourisme: Une offensive pour séduire le marché chinois

 

 

Samedi, 10 Novembre 2012

Un roadshow a été organisé le 24 octobre dernier à Shanghai et le 26 à Beijing. Cette activité de promotion par l’Office national du tourisme de Madagascar (ONTM) avec la compagnie nationale Air Madagascar tend à renforcer la promotion de la destination Madagascar sur le marché chinois. Rappelons que la 1ère promotion a eu lieu en 2010, sans que des résultats probants n’aient été enregistrés. Mais lors de la haute saison de cette année, des professionnels du voyage affirment avoir reçu plusieurs groupes de touristes chinois. Ils n’y comptaient plus vu les résultats de la promotion de 2010. Mais contre toute attente, les touristes chinois ont mis du temps pour se décider. Contrairement aux Européens, ils annoncent leur arrivée presque à la dernière minute et obligent ainsi les opérateurs touristiques à faire preuve d’ingéniosité et de professionnalisme accru. Des opérateurs avancent toutefois que l’accueil de groupes de touristes se prépare plusieurs mois, voire un an à l’avance. Quoi qu’il en soit, il faut remarquer que les Chinois sont actuellement les rois des dépenses en voyage. Ils ont dépassé la Russie concernant l’achat de produits de luxe authentiques lors de leurs voyages en Europe. Le panier moyen des Chinois pour des dépenses dans un magasin de luxe parisien a atteint 1 470 euros en 2011, contre 1 300 euros en 2010 et 650 euros en 2005, selon les données de Global blue, une société de services spécialisée dans la détaxe touristique.

Certes, Madagascar n’est pas dans le rayon du luxe mais des Chinois commencent à fouler le sol malagasy. Cela veut dire que les touristes chinois ne sont pas tous accros aux produits de luxe authentiques (bijoux, vêtements, articles de mode, montres…). Comme quoi, la promotion de la destination Madagascar sur le marché chinois commence à porter ses fruits. Elle vient d’être renforcée par le roadshow cité plus haut. De plus, la compagnie Air Madagascar porte à 3 fréquences hebdomadaires les vols au départ d’Antananarivo vers Guangzhou depuis le 31 octobre dernier. Par ailleurs, l’ONTM consolide la position de la destination sur les marchés traditionnels, les plus émetteurs de touristes. C’est pourquoi il a organisé dernièrement des éductours pour des journalistes français et italiens pour faire mieux connaître les destinations du Nord, Nosy-Be, Nosy Saba et Antsiranana. Il faut noter pourtant que le tourisme, considéré comme un secteur très vulnérable aux chocs politiques, est parmi les rares secteurs à se mettre rapidement sur le chemin de la relance.

La preuve en est que pour les 9 premiers mois de 2012, les recettes en devises du secteur étaient de 134,89 millions de DTS, contre 117,8 millions de DTS sur la même période en 2011. Les données du ministère du Tourisme montrent aussi une augmentation du nombre des arrivées des touristes entre les deux périodes : 188 689 touristes de janvier à septembre 2012, contre 164 997 touristes sur la même période en 2011.

Fanjanarivo

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article