Tourisme : Vers la diversification des marchés émetteurs

Publié le par Alain GYRE

Tourisme : Vers la diversification des marchés émetteurs

 1-itm-14.jpg

Photo : De g. à d. Vola Raveloson, Eric Koller, Harilala Ramanantsoa DG de Madavision

 

 

« Dès que le marché français tremble, Madagascar tremble », dixit Eric Koller, président du conseil d’administration (PCA) de l’office national du tourisme en marge d’une conférence de presse organisée le jeudi 8 mai. Ce fait explique, selon ce responsable, la diversification des tours opérateurs invités dans le cadre du salon international du tourisme (ITM) du 15 au 18 mai. Au nombre de 45, ils sont issus de différents pays. Outre le marché traditionnel, à savoir le marché français (et réunionnais) qui représente 60% des touristes dans la Grande Île, des tours opérateurs issus des pays tels que la Slovaquie, le Canada, la Pologne, la Chine ou encore Israël sont déjà sur place pour découvrir les produits phares du pays.

 

« Sur les 45, seuls une dizaine sont des français, le reste sont des anglophones », précise Vola Raveloson, directeur exécutif de l’ONTM. « Nous avons pris conscience à travers l’inscription de Nosy Be dans la zone orange de notre grande dépendance à notre marché traditionnel. Nous devons nous ouvrir aux autres pays émetteurs si nous voulons assurer la croissance », rajoute Eric Koller.

 

Parmi les prochaines cibles de Madagascar figurent la Chine. Une délégation malgache devrait d’ailleurs se rendre dans deux villes de l’Empire du Milieu pour promouvoir la destination Madagascar.

 

« Nous avons besoin de l’aide financière de l’Etat pour les promotions si nous voulons atteindre notre objectif », ne manque pas de souligner le PCA de l’ONTM.

 

En terme d’objectif, l’ONTM vise actuelle les 400 000 venues soit le double du nombre annuel des touristes enregistré à Madagascar actuellement. Pour y arriver, l’office compte entre autres sur les précieux conseils des experts de l’Organisation mondiale du tourisme qui viendront animer des conférences sur la relance du tourisme pendant l’ITM.

 

Judicaelle Saraléa

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article