Tournée asiatique : La Bloco Malagasy met le cap sur le Cambodge et la Thaïlande

Publié le par Alain GYRE

Tournée asiatique : La Bloco Malagasy met le cap sur le Cambodge et la Thaïlande

fév 15th, 2014

 

 bloco-300x200.jpg

La Bloco Malagasy s’apprête à vivre une nouvelle expérience en Asie.

 

Le groupe tuléarois démarre ce week-end une nouvelle aventure à l’étranger. Dix jeunes filles du groupe de percussion afro-brésilienne (batucada) de l’ONG Bel Avenir sont en effet parties pour l’Asie.

 

C’est une nouvelle aventure qui commence pour les jeunes de la Bloco Malagasy. L’aventure commencera au Cambodge (Battambang, Pursat, Sihanoukville, Kampot, Phnom Penh) et finira en Thaïlande (Bangkok) où le groupe donnera ses derniers coups de tambour avant de rentrer à Madagascar. Pendant plus de quatre semaines, les dix jeunes filles de la batucada de Tuléar se produiront en concert, et participeront aux nombreux échanges socioculturels  avec d’autres artistes et jeunes défavorisés de ces pays. Cette formation hors du commun aura aussi la chance de découvrir le Cambodge et la Thaïlande à travers des visites touristiques. Par le biais des concerts, la tournée a pour objectif la revendication du respect des droits humains et particulièrement ceux des femmes. Un message fort porté par ce groupe 100 % féminin issu des quartiers défavorisés de Tuléar. Après une tournée au Cambodge qui a regroupé plus de 10 000 spectateurs en mars 2013, la Bloco Malagasy s’apprête encore une fois à impressionner le public asiatique avec de nouveaux rythmes et de nouvelles chorégraphies.

 

La Bloco Malagasy ? C’est un groupe de batucada (percussions afro-brésiliennes), constitué de jeunes filles issues des quartiers les plus défavorisés de Tuléar. Ce sont des élèves du Centre d’Art et de Musique que l’ONG Bel Avenir a mis en place à Tuléar. Le groupe s’est formé en 2008 avec des jeunes filles du quartier de Tsimenatse, situé aux alentours du CAM. Très vite, grâce à sa popularité, d’autres jeunes filles des quartiers plus excentrés s’y sont intéressées et l’ont rapidement intégré.

Bloco signifie “association” ou “groupe” en portugais. Au Brésil, les blocos sont des fanfares de rues qui jouent et font des animations durant le carnaval. La Bloco Malagasy interprète des rythmes brésiliens mais aussi de Madagascar, créant ainsi une expérience artistique unique de qualité.

La Bloco Malagasy a fait sa première tournée à l’étranger en Espagne en 2011. En 2013, en plus de nombreuses prestations au niveau local, la Bloco Malagasy a réalisé une tournée au Cambodge en mars et une autre à Madagascar en août.

 

Mahetsaka

Midi Madagasikara

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article