Transport aérien : Air Madagascar s'installe à Marseille

Publié le par Alain GYRE

1-air-mad1.jpgTransport aérien : Air Madagascar s'installe à Marseille

La compagnie nationale malgache continue de faire des efforts pour redorer son blason

La compagnie aérienne malgache renforce sa position sur le marché français. Elle ouvre une nouvelle agence à Marseille.

Air Mada­gascar se lance un nouveau défi. La compagnie aérienne malgache a décidé d'ouvrir une nouvelle agence à Marseille. Celle-ci devrait être fonctionnelle vers la fin du mois de mai, début juin. Des sources confirmées auprès de la compagnie rapportent que le bail a déjà été signé. Il ne lui reste plus qu'à attendre la fin de la rénovation. « C'est Nicolas Charlet, qui a assuré pendant douze ans, la direction d’Air Madagascar à La Réunion, qui sera à la tête de cette nouvelle agence », rapporte une source auprès de la compagnie aérienne nationale.
Nicolas Charlet paraît bien déterminé à atteindre les objectifs fixés par la compagnie. Air Madagascar espère bénéficier de beaucoup plus de parts de marché français avec sa nouvelle agence. Ce qui explique, en partie, le choix stratégique de sa nouvelle localité. Celle-ci se situe au cœur de la cité phocéenne où les communautés malgache et comorienne sont assez importantes.
« Actuellement, la liaison directe Marseille-Antananarivo est hebdomadaire. Nicolas Charlet se fixe comme objectif de doubler cette fréquence en 2014, et de remplir deux vols par semaine, en haute et basse saison, en jouant notamment sur la desserte régionale que permet le hub de Tana », rapporte, d'ailleurs, dans son article le site réunionnais www.ipreunion.com.
Des efforts à faire
Cette ouverture d’une nouvelle agence entre, semble-t-il, dans le cadre de la politique de la compagnie nationale à sortir du pétrin où elle se trouve depuis quelques années. Elle fait ainsi un vrai remue-ménage dans la mesure où elle a décidé de réduire sa fréquence au niveau régional et qu'elle paraît apporter beaucoup plus d'intérêts pour le long courrier. Il peut, également, s'agir d'une mesure d'anticipation pour sa sortie de la liste B de la commission européenne.
Toutefois, Air Madagas­car devrait fournir beaucoup d'efforts pour reconquérir ses anciens clients ou obtenir de nouveaux fidèles. Force est, en effet, de constater que l'image de la compagnie a été fortement ternie depuis qu'elle a été sanctionnée. En plus, elle fait l'objet d'une observation à la loupe de l'opinion mais surtout des passagers. Ainsi, le moindre faux-pas peut avoir une conséquence négative sur la compagnie. Des indiscrétions rapportent, d'ailleurs, que la situation d’Air Madagascar laisse encore à désirer.

Judicaëlle Saraléa

Mercredi 24 avril 2013

L’Express

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article