Troisième festival du vin enthousiaste

Publié le par Alain GYRE

Haute Matsiatra : Troisième festival du vin enthousiaste

Le festival du vin a commencé par un carnaval aux couleurs locales

La ville de Fianarantsoa abrite la troisième édition du festival
du vin pendant trois jours. Beaucoup d'activités sont au menu.

Le vin est tiré, il faut le boire. La capitale Betsileo a ouvert, hier, les trois jours de festivités autour du vin et la destination fianaroise, par un grand carnaval où tous les acteurs touchés par le tourisme dans cette ville y ont participé avec beaucoup d'enthousiasme. Le lancement officiel s'est tenu devant la mairie à Tsiano­londroa en présence du chargé d'affaires de la République d'Indonésie, Artanto Wargadinata, et devant un parterre de notables et différentes autorités dirigées par le vice-président du Conseil supérieur de la Transition, Benja Urbain Andriatsizehena.
Si tout le monde reste d'accord sur l'importance d'un tel évènement, ce dernier de souligner que «la viticulture reste la fierté de la région, et le festival devient son identité. Il est la vitrine pour le développement de Fianarantsoa». Le festival du vin est une sorte de produit d'appel pour la destination touristique régionale. «Nous sommes toujours dans la phase de lancement qui a besoin de plus de visibilité et de solidarité. Par rapport à la deuxième édition, les choses s'améliorent. Et cette fois, avec la participation de l'Indonésie et à long terme »,
affirme Tiana Ratomboniaina, président de l'Office régional du tourisme à Fiana­rantsoa, le principal organisateur de l'évènement. Pour l'Indonésie à travers son chargé d'affaires, sa participation est motivée par les échanges socioculturelles et «la fraternité éternelle» qui lient les deux nations malgache et indonésienne.
Développement local
Pour la première journée d'hier, les visiteurs et les hôtes de marque ont eu le plaisir d'apprécier les différentes activités et les productions de la région exposées dans des stands à Tsianolon­droa où le vin tient la vedette. Et cette année, on en dira des nouvelles. La journée a aussi été l'occasion pour les opérateurs touristiques, à l'instar du Marao Madatouring, de parler de leurs activités qui innovent et s'impliquent davantage dans le tourisme solidaire et équitable, une idée qui marche et contribue au développement local. Et le programme continue par la visite des caves des deux grands producteurs viticoles Clos Malaza et Lazan'i Betsileo le matin, suivi d'un débat télévisé sur le vin et le tourisme, sans oublier la dégustation, très attendue et les manifestations culturelles que ce pays betsileo regorge en abondance. La fête est clôturée par un grand cabaret. Le troisième jour sera une journée sportive et, pour la première fois, il y aura une élection de Miss festival du vin. À voir sans modération.

La Rédaction

Vendredi 14 septembre 2012

L’Express

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article