UE/Madagascar: l'APE va entrer en application

Publié le par Alain GYRE

UE/Madagascar: l'APE va entrer en application

(22-01-2013) - En 2011, l'Union Européenne et les pays de l'Afrique australe et orientale dont Madagascar ont signé l'APE (Accord Intérimaire de Partenariat Economique) qui devait être mis en œuvre depuis le début de ce mois de janvier.

1 eua1 1 eua

Sechage des grains de café dans un village au Parc National Masoala à Madagascar

L'on sait actuellement que le Parlement européen a donné son approbation suite à une main levée à cet accord qui donne droit à Madagascar, Maurice, les Seychelles et le Zimbabwe de vendre leurs biens (principalement le café, le sucre de canne et le tabac) dans l'Union Européenne sans droits ni contingents. En contrepartie, ils vont ouvrir progressivement leurs marchés aux exportations de l'Union Européenne sur une période de 15 ans

"Cet accord intérimaire, la première étape vers un accord final, devrait améliorer les conditions et favoriser l'intégration régionale à long terme. Les quatre pays y adhèrent pleinement, et je suis convaincu qu'il n'y a pas eu de pression de l'UE", a déclaré le rapporteur Daniel Caspary du parlement européen issu du parti PPE.

L'APE devrait aider les quatre pays à intégrer l'économie mondiale, à promouvoir leur développement durable et à réduire la pauvreté. Les quatre pays ont également approuvé le fait de coopérer étroitement entre eux en vue d'encourager l'intégration régionale.

À l'heure actuelle, l'APE est le premier accord de ce type qui sera mis en œuvre, les quatre pays étant les premiers à satisfaire à toutes les étapes nécessaires.

Il a été appliqué provisoirement depuis le 14 mai 2012 mais doit encore être ratifié par les quatre pays africains et tous les membres de l'Union européenne pour pouvoir entrer en vigueur formellement.

Solofo Andrianjakarivelo

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article