Un programme de cantines scolaires “nutrition sensitive”

Publié le par Alain GYRE

Un programme de cantines scolaires “nutrition sensitive”     

Lundi, 23 Juin 2014

 

Depuis 2005, les cantines scolaires font partie intégrante de la Stratégie Nationale d’Alimentation Scolaire. La stratégie s’appuie sur l’analyse de la vulnérabilité à l’insécurité alimentaire couplée avec les faibles indicateurs de performance scolaire.

 

Elle démontre la contribution du programme de cantines scolaires dans l’amélioration de ces indicateurs de performance en classe. En appui au programme du Ministère de l’Education Nationale (MEN), le PAM met en œuvre des cantines scolaires dans les régions du sud de Madagascar dans le cadre de son activité d’Appui à l’éducation de base.

 

Le programme de cantines scolaires, au-delà de son impact sur la fréquentation et l’apprentissage scolaire,  constitue une porte d’entrée pour la fortification en micronutriments, améliorant l’état nutritionnel des élèves. L’apport en micronutriments est indispensable à l’épanouissement physique et intellectuel des enfants d’âge scolaire. Son impact sur les niveaux d’instruction, en particulier sur les jeunes filles, contribuera à briser le cycle de transmission de la faim et de la dénutrition d’une génération à l’autre. L’ensemble des 219 000 bénéficiaires du programme de cantines scolaires reçoivent une ration fortifiée.

 

En partenariat avec l’ONN, le MEN et le GRET, le PAM met en place des séances d’éducation nutritionnelle et d’hygiène au niveau des écoles, qui sont centrées sur l’acquisition de connaissances, d’attitudes nécessaires et importantes pour comprendre et prendre des décisions plus favorables à la santé.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article