"Vaines, toutes ces anticipations" Jean-Joseph Rabearivelo

Publié le par Alain GYRE

Vaines, toutes ces anticipations

qui veulent nous donner des ailes

et qui promettent

que nous séduirons un jour quelque Martienne ?

 

Vain aussi, le rêve

qui perdit Icare

plus que le soleil

qui but la cire merveilleuse ?

 

Mais quel triomphe certain

n’annoncent déjà tous ces signaux

que terre et ciel s’envoient

à l’orée du sommeil :

 

dans nos cités de vivants,

jusqu’aux plus humbles huttes

répondent aux appels de feu

jaillit des étoiles naissantes.

 

Zava-poana avokoa ve ireto tombantombana rehetra

izay te-hanome elatra antsika

ary mampanantena

fa hamabo Martiana vavy isika indray andro any ?

 

Zava-poana koa ve ilay nofy

izay namery an’Icare

mihoatra noho ny hainandro

nisotro ilay savoka mahagaga ?

 

Nefa tena fandresena azo antoka

no efa ambaran’ireto marika rehetra ireto

ifanaovan’ny tany sy ny lanitra

eo amoron’ny torimaso :

 

eto amin’ny vohistika velona,

hatramin’ny tranotomboka mahantra indrindra

no mamaly ny antso-afo

mipoitra eny amin’ny kintana terabao.

 

Jean-Joseph Rabearivelo

Traduit de La Nuit

Nadika tamin’Ny Alina

Editions Tsipika

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article