Vers la modernisation du secteur agricole

Publié le par Alain GYRE

 

Vers la modernisation du secteur agricole

 

 agricole.jpg

Photo de g à d : Horace Prudent Gatien (SG du ministère de l’Enseignement supérieur), Philibert Rakotoson (SG du ministère de l’Agriculture)

 

Devenir un grenier de l’Océan Indien. Une ambition que Madagascar croît être en mesure d’atteindre. La Grande Île se donne même les moyens de l’atteindre. Elle travaille également pour que les Malgaches soient les futurs principaux bénéficiaires. C’est l’une des raisons pour laquelle le pays travaille à la modernisation de son secteur agricole. Un atelier du Conseil national de formation agricole (CNFAR) organisé le 12 février au Centre National d'Etudes et d'Applications du Génie Rural (CNEAGR) entre dans ainsi ce cadre. Constitué de 33 membres issus de toutes les forces vives concernées par ce secteur, le Conseil a comme vocation de booster la formation agricole et rurale en instaurant des mesures qui sont à la fois simples et faciles.

 

« La plupart des agriculteurs à Madagascar pratique l’activité agricole parce qu’ils n’ont rien d’autre à faire. Notre objectif est aujourd’hui de les former pour qu’ils deviennent vraiment professionnels et surtout faire en sorte qu’ils puissent s’enrichir à travers leur production », indique Philibert Rakotoson, Secrétaire général du ministère de l’Agriculture en marge de l’atelier. Il a également rapporté que la politique de formation agricole appliquée actuellement date déjà de 1960. Il revient alors au comité de travailler pour sa mise à jour.

 

Cinq grands domaines sont visés dans cet effort de modernisation. Il s’agit de la « mise en place et à l’opérationnalisation du cadre institutionnel, appui à l’évolution des enseignements, appui à l’évolution des établissements, appui à l’évolution du cadre réglementaire et définition d’un mécanisme de financement ». Certaines actions seraient déjà menées en 2012 et 2013. Tel est le cas de la mise en place de ce CNFAR et de trois Conseils régionaux de la formation agricole et rurale. La stratégie nationale de la formation agricole et rurale a également été déjà adoptée en avril 2012.

 

JS

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article