"Viens mon Sauveur !". Concert de Pâques avec la Chorale Orimbato

Publié le par Alain GYRE

 

"Viens mon Sauveur !". Concert de Pâques avec la Chorale Orimbato

 (18-04-2014)

Tel sera le titre de ce concert qui se tiendra dans l’après-midi du dimanche de Pâques ce 20 avril

 

 1-chorale.jpg

 

La chorale Orimbato

© Ymagoo

Ce spectacle sera une interpellation au Seigneur pour apporter son secours dans la lutte que nous affrontons dans notre vie quotidienne et surtout pour le salut de notre âme en fin de notre parcours sur terre.

 Une invitation lancée par la chorale Orimbato à l’endroit de ceux qui voudraient triompher dans leur combat et demeurer dans la foi, l’espérance , et l’amour malgré les aléas de la vie.

 

Toujours à la recherche de l’originalité, l’Orimbato va miser sur l’authenticité aussi bien sur le fond que la forme de son Concert de Pâques. Ainsi cette année sa représentation se distingue par la reprise de la forme de l’ANTSAM-PANAHY ou du CONCERT SACRE d’autrefois où seulement et uniquement la lecture de la Parole de Dieu précède l’exécution des chants. La tendance actuelle de la plupart des formations Chorales opte plutôt sur le côté « show » au détriment de la vraie valeur spirituelle d’un Concert de Louanges et de Grâce.

 

Le concert aura également une dimension œcuménique car le répertoire sera composé de chants tirés de recueils de différentes Eglises Chrétiennes de Madagascar et de l’étranger notamment francophone et anglophone. Citons entre autres Jesoa Fiereko ô (Anglicane), Misaotra Anao Jesoa Hôstia (Catholique), Lazao ‘lay tantaran’ny vonjy (Adventiste), He manda fiarovana (Luthérienne), Que deviendrait ?(Cantique Suisse), God’s wonderful people (US Gospel Hymn)

 Le thème repose sur l’unité dans la diversité, comme le Seigneur l’a d’ailleurs prié dans Jean 17.

 Par ailleurs, un livret sera mis à la disposition du public pour mieux suivre le déroulement du Concert dont le fil conducteur est tiré du livre d’Osée 13 :4c

 

Rendez-vous donc au Temple FJKM Tranovato Ambatonakanga ce dimanche 20 avril à partir de 16 heures.

 

« …il n’y a de Sauveur que moi »

 

© TGN

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article