Vohémar: Le manque d'eau fait du souci

Publié le par Alain GYRE

Vohémar: Le manque d’eau fait du souci

     

 

Mardi, 08 Janvier 2013

1a1.-Vohemar.jpg

Ce n’est pas la première fois que le changement climatique a engendré une insuffisance d'eau dans le district de Vohémar.

Le manque de pluie constitue effectivement une source d’inquiétude pour les paysans locaux. Une vraie menace pour la production qui tend à baisser. Ayant une superficie de 8.204 km_ et 169.687 habitants, le district de Vohémar est constitué de dix-neuf communes dont celle de Vohémar constitue l'unique commune urbaine.

Le district se situe au dernier rang des quatre districts producteurs de vanille, mais c'est le port de Vohémar qui assure le trafic maritime des marchandises d'import-export en étant le seul de la région apte à accueillir les bateaux long-courrier. C'est aussi l'unique voie de sortie des denrées d'exportation de la région, notamment de la vanille.

La ville de Vohémar est située au fond d’une belle baie. La côte orientale, au Nord de la presqu’île de Masoala est, malgré l’abondance de ressources agricoles (vanille, café, girofle), très isolée… Les communications terrestres avec le reste de l’île sont limitées.

Par ailleurs, le manque d’eau potable reste un grand défi pour cette zone. Etant donné que le climat est pluvieux, Vohémar manque d’eau. A Madagascar, l'accès à l'eau potable est encore un luxe dans certaines régions. La cause majeure étant le manque d'accès à l'eau potable et l'assainissement. L’année dernière, le ministère de l’Eau était sur les lieux pour voir ce qu’il en est mais jusqu’ici, pas de suite.

NIR

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article