Zazatomady, un complément alimentaire pour réduire l'anémie ferriprive des enfants

Publié le par Alain GYRE

Zazatomady, un complément alimentaire pour réduire l'anémie ferriprive des enfants
(22-02-2013) - A Madagascar, un peu plus de la moitié (50,1%) des enfants ont un retard de croissance si on se réfère à l'EDS 2009. Le manque en micronutriments est un des facteurs qui influence ce taux de malnutrition chronique élevé.

1-nutrition.jpg


Le nouveau complément nutritionnel Zazatomady pour les enfants de 6 à 23 mois
© Unicef

Un enfant de moins de cinq ans sur deux est atteint d’anémie selon la dernière enquête démographique et de santé de 2009. De plus, moins d’un enfant de 6 à 23 mois sur cinq seulement (13%) bénéficient d'une alimentation complémentaire adéquate, notamment d’une alimentation diversifiée avec un apport en vitamines et minéraux nécessaires à leur croissance.

Les carences en vitamines et minéraux se produisent très souvent de manière simultanée. Leurs effets combinés pendant la période critique de 6 à 23 mois peuvent être désastreux pour la santé et le développement des enfants. L’anémie, ou le manque de fer, peut favoriser le décès maternel et causer l’insuffisance de poids à la naissance, une baisse de la performance cognitive chez l’enfant et de la productivité au travail des adultes. L’apport des micronutriments permet de réduire de 31% l’anémie chez les enfants de 6-59 mois.

Le projet de fortification alimentaire lance ainsi le produit Zazatomady® qui peut assurer l’apport nutritionnel recommandé (ANR) de 15 vitamines et minéraux des enfants de 6-23 mois, par le biais de l'enrichissement à domicile d’un repas quotidien. Les enfants qui ne reçoivent pas exclusivement du lait maternel pour les premiers 6 mois puis ces micronutriments jusqu’à deux ans peuvent souffrir de dommages irréversibles de développement physique et cognitif selon les récentes recherches scientifiques. L’utilisation de ce produit, accompagnée d’une alimentation diversifiée, permet donc de réduire, chez ces enfants, l’anémie ferriprive et d’autres carences en micronutriments.
« La fortification alimentaire constitue ainsi une intervention clé du Plan National d’Actions en Nutrition 2012-2015 (PNAN II) dont les objectifs principaux sont de réduire le retard de croissance et de contribuer à la réduction de la mortalité chez les enfants de moins de 5 ans », selon une précision de Jean François, coordonnateur national de l’ONN.

Zazatomady®se présente sous forme de sachet de 1 gramme et est prescrit à l’enfant à raison de 5 sachets par semaine pour obtenir un total de 60 sachets pour une durée recommandée de 3 mois.

Au début du projet, la distribution de ce produit touchera deux circuits à savoir le circuit privé, à travers les cliniques privées Top Réseau® de PSI Madagascar dans deux villes principales (Fianarantsoa et Antananarivo), et le circuit public communautaire dans deux districts (Vavantenina et Fénérive Est). A cet effet, les agents communautaires de nutrition approvisionneront la population dans les zones rurales cibles par le projet.

Financé par l’UNICEF et coordonné par l’Office National de Nutrition (ONN), ce projet de fortification alimentaire regroupe plusieurs partenaires de mise en oeuvre dont le Ministère de la Santé Publique, le U-Programme National de Nutrition Communautaire (PNNC), unité opérationnelle de l’ONN. PSI Madagascar et l’UNICEF assurent l’orientation générale et le soutien technique.

Solofo Andrianjakarivelo

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article