Conte: Benandro

Publié le par Alain GYRE

 

Benandro

 

Un jour, le fils unique d’une famille riche n’ayant jamais vécu la pauvreté voulut en savoir plus. Il demanda l’autorisation à ses parents d’aller travailler ailleurs. Ceux-ci l’en empêchèrent parce qu’il ne manquait de rien au sein de sa famille. Mais Benandro était inébranlable dans son projet. Il planta un bananier à côté de la maison. La vie du bananier symbolisera la sienne. C’est-à-dire que si le bananier pousse bien, alors Benandro n’est pas malheureux, qu’il soit dans l’abondance ou non. Si le bananier se fane, Benandro est malade. Si le bananier meurt, Benendro suivra son sort. Quelques années plus tard, le bananier atteignait quelques mètres de hauteur et les parents de Benadro en étaient contents. Et peu de temps après, Benandro apprit que sa mère était morte de joie, subitement

 

Bernard Rakotoasimbola

 

Angano

Contes et histoires de Madagascar

Recueillis, traduits et adaptés par

Bernard et Monique CLAVERIE

Lettres de l’Océan Indien

L’Harmattan

 

 

 

 

 

Publié dans Contes, Angano

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article