Poème: COLÈRE - MAX RANDRIANTEFY

Publié le par Alain GYRE

Nous vivons actuellement dans un climat conflictuel.Une colère bouillonnante aux pensées destructrices vient d’élire domicile dans ma tête Pour cela, il me faut étouffer ces bouffées d’adrénaline car elles sont des orages émotionnels qui peuvent à tout moment m'empêcher d’être lucide et me faire perdre tout contrôle de moi-même. Aussi j’adresse ce poème qui explique les différentes phases de la colère à ceux qui s'en intéressent et qui veulent maîtriser et empêcher l’aboutissement final de ce processus.

COLÈRE

 

Je sens dans mes entrailles la sève de la colère

Guerrière entretenue par la flamme de l’enfer

Mère des vengeances par la morsure de la douleur

Sœur de l’étau de souffrance qui génère des pleurs.

 

Comme ce baobab centenaire elle est géante

Bouillante tel le magma du volcan endormi

Grossie de rancœur par la plaie encore béante

Criante vérité du sentiment incompris.

 

Je vois noir : jet d’encre de la pieuvre en défense

Danse ma cible devant mes yeux injectés de sang

Dans le traître trajet du lancer de boomerang

Préparant la charge puissante du taureau en transe.

 

Je sonne céans l’hallali du guerrier vengeur

Au cœur orgueilleux pulsé par la rage au ventre

Epicentre du cyclone qui attendait son heure

En chœur mon corps et mon âme pénétrèrent son antre.

 

Et l’ire explosive comme une bombe éclata

Frappa d’une violence jusqu’ici contenue

Impromptue tel le tremblement de terre venu

Détenu par la verve du soldat au combat.

 

MAX RANDRIANTEFY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article