Poème: Contemplations - Ramambason

Publié le par Alain GYRE

 

Contemplations

Voici le jour

 

Voici le jour : tout se réveille,

C’est le moment où la merveille

S’étend partout, neuve et merveille.

À l’orient tout de satin,

Tout rutile et des feux superbes

De diamants, parmi les herbes,

Montent de la rosée en gerbes

Couleur d’iris : C’est le matin.

 

Quelle éblouissante magie !

Quel mystère et quelle harmonie !

Le concert de l’âme ravie

De la nature, doux concert

Au chant des anges comparable,

S’élève alors et de l’étable

Et du gîte et du nid, du sable,

e l’eau, de chaque point de l’air.

 

Les roses et toutes les plantes,

Heureuses, toutes en chœur chantent

Aussi de leurs voix odorantes.

La gloire du jour radieux

Sorti des ténèbres confuses

Se célèbre en senteurs profuses,

Suaves et douces, qui fusent

De toutes parts à qui mieux mieux.

 

Et l’homme trouvant sa demeure

Plus belle, désire que meure

En lui aussi, à la même heure,

Ainsi que l’ombre de la nuit,

Toute idée ou triste ou mauvaise,

Tout souci comme tout malaise.

Il veut que le matin apaise

En lui tout trace d’ennui.

 

Ramambason

07.04.45

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article