Poème: Credo - Ramambason

Publié le par Alain GYRE

 

Credo

Sus à la bêtise

 

Comme le monde est laid, quand on s’y penche un peu !

Que la mesquinerie et la bêtise y règnent,

En dehors de la clique enrichie on ne peut

Rien avoir dans des lieux aux brillantes enseignes !

 

Autre part, pour pouvoir pénétrer dans l’endroit

Où l’on prêche la grâce à toute âme altérée,

On se trompe, combien lourdement ! si l’on croit

Se passer quelquefois d’une carte d’entrée !

 

C’est le droit des plus forts, des maîtres de l’Argent ;

Ces repus satisfaits s’amusent, outrageant

Le mérite impuissant du pauvre intelligent !

 

Et combien, combien donc d’ineptes calomnies

Vont ici séparant des familles unies.

Et certains, combien donc essuient-ils d’avanies ?

 

Ainsi s’en va la vie en notre monde humain !

Or, notre seul salut serait dans ce chemin :

« Tous frères ! Tous égaux ! Tous, la main dans la main ».

 

Ramambason

25.05.45

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article