Poème: De Ifaty à Fiana - Henry de Maculi

Publié le par Alain GYRE

 

De Ifaty à Fiana

 

J’aimerais m’arrêter sur le bord du chemin

Pour regarder le terre et attendre demain,

Assis sous un gros arbre offrant une ombre sûre,

Je pourrais contempler notre mère nature.

Les falaises de grès sculptées par l’érosion,

La rizière inondée qui reflète un lampion,

Un troupeau de zébus broutant nonchalamment

Qui rentre dans l’enclos sous le soleil couchant.

 

 

Henry de Maculi (septembre 2016)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article