Poème: DIEU AIT PITIÉ MAX RANDRIANTEFY

Publié le par Alain GYRE

Ce poème fait à LUGANO en 1996 était écrit à un moment de saturation pendant laquelle il me fallait me ressourcer pour suivre mon destin. La vie de coach est jonchée de doutes étant donné que la performance sportive n’est pas une science exacte. Souvent dans le haut niveau, l’issue d’un match allait à l’encontre du résultat escompté et un état d’abattement s’ensuivait. Dans mon cas c’était le moment propice pour écrire mes états d’âme…

 

 

DIEU AIT PITIÉ

 

O mon Dieu, pourquoi cette souffrance ?

Loin de mon pays je suis en errance,

Je t’en supplie, dis-moi, éclaire-moi

Explique-moi car je ne comprends pas.

 

Du début et tu le sais, j’ai tout donné

Ma vie, mon âme, mon corps s’y sont jetés,

Pourquoi ce doute traitre et infâme,

M’arrête, m’agresse et me blâme ?

 

Cette confiance qui était ma force

A laquelle je m’accroche et m’efforce

De ne pas tomber dans la tourmente

En essayant de remonter la pente.

 

O mon Dieu laisse mon âme en paix

Mon cœur meurtri, fatigué il est

A l’appel du devoir mon corps rechigne

Désormais lâche, faible et indigne.

 

Fais en moi que ce feu sacré renaisse

Qu’une vigueur nouvelle et forte apparaisse

Debout sur ses jambes un homme un vrai

Puisse regarder son prochain avec fierté.

 

MAX RANDRIANTEFY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article