Conte: Ikotofetsy sy Imahaka le malin et le futé

Publié le par Alain GYRE

 

Ikotofetsy sy Imahaka

le malin et le futé

 

Dans un royaume du centre sud de Madagascar, il y avait un roi très méchant qui ne pensait qu’à son avantage et à sa famille. Il ignorait les problèmes de son peuple.

Un jour, il y avait une dame gravement malade qui n’avait pas d’enfant ni de famille, mais elle faisait beaucoup de chose pour son entourage. Le marabout lui dit que le seul remède pour qu’elle s’en sorte, c’était de manger la bosse de zébu. Mais elle n’avait pas un seul pied de zébu !

Seul le roi avait des zébus dans le royaume. Les gens décidèrent de rencontrer le roi pour lui demander la bosse pour cette dame, mais il refusa.

A ce moment-là, Ikotofetsy et Imahaka passèrent dans ce royaume, ils entendirent la nouvelle. On leur dit que la vieille dame gentille allait mourir d’ici peu de temps.

Ikotofetsy fit un petit discours devant le peuple du royaume et promit qu’il obtiendrait une bosse de zébu pour la dame. Alors, le lendemain, ils allèrent dans le fossé du roi en cachette. Ils virent que le troupeau commençait à manger les pailles de riz. Comme ils avaient déjà une idée en tête, Imahaka entra dans le bloc de paille et y prit place.

Le troupeau de zébus continuait  à manger les pailles de riz. A ce moment, Ikotofetsy monta au palais du roi pour lui dire qu’il y avait un zébu qui parlait dans son fossé de zébus.

Le roi descendit avec ses soldats et menaça de lui couper la tête s’il mentait. Quand ils arrivèrent sur le lieu, le roi demanda lequel d’entre eux parlait. Un zébu lui répondit :

- Moi, majesté.

Le roi essaya de l’identifier mais les zébus mâchaient tous les pailles, alors le roi ne savait pas. Le zébu parla à nouveau, en lui demandant :

- Ô, vénérable roi, il faut que vous tiriez tous les premiers nés de votre troupeau et les sacrifiez à l’ouest du palais, et à la fin, Imahaka (car c’était lui le zébu qui parlait) fit un beuglement :

- Meuh ! Meuh !

Le roi crût vraiment à ce zébu, et il fit tuer trente zébus. Il les laissa à,l’ouest du palais comme avait dit le zébu. Et ce furent ikotofetsy et Imahaka qui les récupérèrent. Mais comme ils étaient malins, ils donnèrent une bosse pour soigner la dame. Ils amenèrent avec eux les restes de la viande pour voyage.

Ainsi sauvèrent-ils la vieille dame et purent-ils voler aussi les zébus du roi méchant. Ikotofetsy et Imahaka vécurent longtemps, quelque part.

 

Paul-Daniel Razafimandimby

 

Angano

Contes et histoires de Madagascar

Recueillis, traduits et adaptés par

Bernard et Monique CLAVERIE

Lettres de l’Océan Indien

L’Harmattan

 

 

 

Publié dans Contes, Angano, Héros

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article