Conte:  Ikotovoatavo

Publié le par Alain GYRE

 

 Ikotovoatavo

Ikoto le melon

 

Il était une fois une femme qui désirait avoir un enfant. Elle pria Dieu pour que son rêve soit réalisé. Peu de temps après, Dieu exauça sa prière et elle conçu un enfant.

Malheureusement, lorsqu’elle accoucha, ce ne fut pas un petit homme qui sortit  mais un melon vivant. Elle en fut déçue et souhaita la mort de « son enfant ». Elle le nomma Ikotovoatavo.

Ce dernier était obligé d’exécuter de durs travaux. Mais il le faisait de bon cœur et réalisait tout ce que lui demandait sa mère ; labourer la terre, ramasser du bois à brûler, chercher de l’eau…

Pendant le piétinage des rizières par un troupeau de bœufs, sa mère ne voulut pas qu’Ikotovoatavo y participât. Il fut obligé de rester sur le talus. Mais tout à coup, il reçut deux coups de pied d’un bœuf sur le ventre. Alors sortit de l’enfant-melon ventru un beau jeune homme. Le melon n’était que le masque d’un beau gosse.

Quand il était encore melon, toutes les fille qu’il courtisait le repoussaient, sauf une. Maintenant, toutes voulaient l’épouser. Mais il ne prit que celle qui le considérait autrefois. Sa mère l’aima aussi et le renomma Ikotofaniry (Ikoto le désiré).

 

André Rakotorahalahy

 

Angano

Contes et histoires de Madagascar

Recueillis, traduits et adaptés par

Bernard et Monique CLAVERIE

Lettres de l’Océan Indien

L’Harmattan

 

 

 

 

 

Publié dans Contes, Angano

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article