Conte: L’Hannibal et ses esclaves

Publié le par Alain GYRE

 

L’Hannibal et ses esclaves

Il était une fois un ogre qui se déplaçait beaucoup pour avoir de la nourriture. Il allait de village en village pour se procurer ses proies. Un jour qu’il était allé dans le sud de Madagascar, il souffrit beaucoup de la chaleur à cause de son embonpoint, et fut obligé de prendre souvent son bain. Ainsi, chaque fois qu’il trouvait un lac ou une rivière, il attachait ses prisonniers à un arbre et, après un bain, il tuait l’un d’entre eux pour le dévorer.

Un matin qu’il se   trouvait non loin de Manjakamiadana (Antananarivo), la chaleur le réveilla et il décida de prendre vite son bain. Il se souvint qu’il s’était endormi sur une colline avec ses prisonniers, mais fut très surpris de voir de l’eau tout autour d’eux.

Il crut qu’une rivière avait débordé. Constatant que ses captifs dormaient encore, il s’élança et sauta dans l’eau. Mais ce n’était pas de l’eau, c’était le brouillard matinal et il tomba de la falaise en bas de laquelle il mourut écrasé.

Ainsi tous ses prisonniers retrouvèrent-ils leur liberté.

C’était la première fois qu’il y avait autant de brouillard sur la colline d’Atongona.

 

 

Raphaël Rakotomanana

 

Angano

Contes et histoires de Madagascar

Recueillis, traduits et adaptés par

Bernard et Monique CLAVERIE

Lettres de l’Océan Indien

L’Harmattan

 

 

 

 

Publié dans Contes, Angano, Ogre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article