Conte: La nuit et le jour

Publié le par Alain GYRE

 

La nuit et le jour

 

Comment Dieu créa-t-il le jour et la nuit ?

Dieu avait deux fils qui étaient des jumeaux, en tous points semblables.

Un jour, il les fit appeler et leur dit :

- J’aimerai, mes fils, que vous visitiez tout notre territoire, et que vous me fassiez un rapport sur l’évolution des animaux, des plantes, etc. Et quand vous reviendrez, faites moi signe…,

Alors, les deux fils de Dieu partirent sur la terre. L’aîné qui était très paresseux, dès qu’il arriva sur la terre, dit à son cadet :

- Tu sais, frère, que pour accomplir ce travail que Dieu nous a confié, il nous faut de la nourriture, car ce travail est très dur. Alors je pense qu’il vaut mieux que je reste ici pour préparer nos repas. Et toi tu iras aux champs et feras le rapport.

Le cadet accepta la proposition de son aîné.

Mais, à peine fut-il parti que l’aîné prit des feuilles et s’y allongea jusqu’au retour de son cadet. Et lorsque ce dernier arriva, il était encore endormi là. Son frère le réveilla et lui demanda le repas. Mais l’autre répondit avec ironie :

- Regarde autour de toi, tu n’as qu’à cueillir, notre père à tout prévu, non ?

Mais le cadet était déjà fatigué par son travail très dur de toute la journée ; il n’avait même plus la force de cueillir un fruit.

 Alors, Dieu qui avait vu tout cela se mit en colère car les choses ne se passaient pas comme il l’avait prévu et espéré. Il descendit sur la terre, très mécontent, et dit à ses deux fils :

- J’ai tout vu, alors je décide ceci : toi le cadet, tu as bien travaillé, donc continue, et tu pourras te reposer la nuit (car, avant cela, il n’y avait pas de nuit).  Et toi l’aîné, tu dois te cacher tout le jour, car tu es paresseux et c’est seulement la nuit que tu retrouverastes repas. Et si tu sors le jour, les gens te tueront.

C’est ainsi qu’il y eut le jour et la nuit.

C’est ainsi qu’il y eut la descendance du cadet (gens gentils, courageux) et la descendance de l’aîné (gens méchants, paresseux, sorciers).

 

Meltine Nirintsoa

 

Angano

Contes et histoires de Madagascar

Recueillis, traduits et adaptés par

Bernard et Monique CLAVERIE

Lettres de l’Océan Indien

L’Harmattan

 

 

 

 

 

Publié dans Contes, Angano

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article