Conte: La pintade et la poule

Publié le par Alain GYRE

 

La pintade et la poule

Fable Bara

Recueillie à Befandriana (province de Tulear).

 

Un jour, dit-on, qu'il n’y avait plus de riz dans les rizières, la pintade et la poule volèrent des patates pour se nourrir.

Elles allumèrent du feu, et, quand les patates furent cuites, la poule dit:

«Moi, j’emporterai les plus grosses à la case, et je mangerai les plus petites ici, dans le champ.

- Moi, dit la pintade, je serai plus sage que toi : je mangerai d’abord les plus grosses patates ; de cette manière, si le maître du champ survient, j’abandonnerai les petites et je m’envolerai.

- Le maître ? Le maître ? ajouta la poule. Il ne me fait pas peur. S’il arrive, j’emporterai mes grosses patates, en m’envolant.»

Là-dessus les deux amies se régalèrent.

L’aînée becquetait les plus petites patates, tandis que l’autre dévorait les plus grosses.

Mais survint le propriétaire du champ, qui poursuivit les voleuses.

La pintade rassasiée prit son vol, abandonnant la poule, qui se démenait, embarrassée de ses grosses patates.

L’homme la prit et l’emporta chez lui.

Voilà, dit-on, comment la poule fut capturée çt apprivoisée par l’homme.

Contes de Madagascar

Charles RENEL

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article