Poème: LE RAVENALA  - Arlette Maillot.

Publié le par Alain GYRE

LE RAVENALA 

 

L'arbre du voyageur

Ouvre son éventail

Qui domine les crêtes

Au milieu des broussailles.

 

Ses tiges gorgées d'eau,

Deviennent salutaires

Pour l'homme égaré,

Voyageur solitaire.

 

Palmes d'émeraude

Déployant ses atours

Identique à un paon

Qui vient faire sa cour.

 

Seigneur de la brousse,

Aux charmes déployés

Sous le soleil tu pousses,

Exhibant ta beauté.

 

Arlette Maillot.

Publié dans Poèmes, Arlette Maillot.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article