Conte: Le têtard non prévoyant

Publié le par Alain GYRE

 

Le têtard non prévoyant

 

            Il était une fois un têtard et une grenouille qui vivaient au bord d’un ruisseau en voie de tarissement.

La grenouille conseilla au têtard d’abandonner sa vie heureuse dans l’eau. Mais le têtard refusa, car il y trouvait tout ce dont il avait besoin.

Il ne savait pas que le ruisseau se tarissait petit à petit, car il ne sortait jamais de l’eau.

- Suis-moi si tu veux être sauvé ! lui dit la grenouille.

- Vivre dans l’eau est la meilleur chose, que tu m’aies jamais donnée, lui répondit le têtard.

Et la grenouille s’en alla tristement.

Le soleil dardait ses rayons et l’eau devenait de plus en plus chaude.

Après quelques semaines, le têtard sentit son dos brûlé.

- Ah ! Que c’est chaud et suffocant, cette journée, se dit-il.

Tout à coup, il n’arriva plus à se mouvoir dans l’eau devenue de la boue et il se souvint du conseil de la grenouille. Mais rien ne pouvait plus le sauver.

Il mourut asphyxié dans la boue.

 

Emeline Raholiarisoa

 

Angano

Contes et histoires de Madagascar

Recueillis, traduits et adaptés par

Bernard et Monique CLAVERIE

Lettres de l’Océan Indien

L’Harmattan

 

 

Publié dans Contes, Angano, Animaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article