Conte: Le vintsy et le kankafotra

Publié le par Alain GYRE

 

Le vintsy et le kankafotra

Fable Sakalava

Recueillie à Morondava (cercle de Morondava).

 

Un vintsy et un kankafotra avaient fait, dit-on, amitié ensemble.

Un jour le kankafotra, malade, avait prié son camarade de lui laver un lamba; celui-ci accepta, et, arrivé au bord de l’eau, déploya le lamba :

« Qu’il est beau et soyeux, s’écria-t-il en le contemplant; jamais je n’ai vu pareil lamba, depuis que je suis au monde. Certes je ne m’en dessaisirai plus. Je ne retournerai plus au village et je vais m’installer ici, au bord de l’eau. »

Le kankafotra cependant s’étonnait de ne pas voir revenir son ami.

En vain il regardait le sentier menant à la rivière.

Le vintsy ne paraissait toujours pas.

« Est-il malade ? pensait l’autre. L’a-t-on tué ? Il y a beau temps que mon lamba doit être sec. Si j’y allais voir ? »

Le voiià donc parti vers la rivière.

 Arrivé au bord il regarda de tous côtés, mais le vintsy se tenait coi dans la belle maison rouge qu’il s'était bâtie.

Vainement son ami l’appela; il ne répondit rien.

Le kankafotra le maudit alors, mais l’autre n’en avait cure : il revêtit le beau lamba qu’il s’était approprié et se glorifia de ses splendides couleurs.

 

Voilà pourquoi, dit-on, le vintsy et le kankafotra sont en rivalité; le vintsy habite tout au bord de l’eau et ne va pas sur le territoire du kankafotra.

 

Contes de Madagascar

Charles RENEL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article