Légende : Zazavavin-drano (sirène)

Publié le par Alain GYRE

Les bibiolona (Humanoïdes, et mi-homme mi animal)

 

Ne croyez pas que l’Homme a découvert Madagascar quand les européens sont venus pour la première fois. Ne croyez pas non plus que les asiatiques situés à des milliers de kilomètres auraient pu devancer les africains à juste 400 km. Et peut-être que les premiers africains qui sont venus ont été reçus par des gondwanais qui sont restés là depuis que l’Afrique a laissé Madagascar voyager seul il y a des millions d’années…qui sait. Du moins, il y a des légendes qui font réfléchir.

photo : Azumi79 sur pixabay

 

Légende : Zazavavin-drano (sirène)

 

Malgré cette image libre de droit que j’ai utilisé pour illustrer, la sirène malgache n’est pas mi-humain, mi-poisson. On dit que sous l’eau vivent des gens comme nous, hommes, femmes et enfants. Ils travaillent parmi nous, ils boivent, ils mangent et le soir ils rentrent chez eux … sous l’eau.

 

Un jour, mon grand père aurait pêché au bord d’une rivière accessible par un chemin qui se termine justement au bord de la rivière. Il était caché derrière un bosquet, donc, on ne le voyait pas. Lui, il a vu quelqu’un descendre sur le chemin. Un monsieur, normal, bien habillé approchait derrière lui mais il était distrait quelques secondes par une prise. Il s’est ensuite retourné pour saluer le nouveau venu mais ce dernier a disparu.

 

Ce genre de récit est commun surtout chez ceux qui font de la  pêche. Les coups de soleil peut-être.  La légende « officiel » dit que le peuple de l’eau est très riche, les femmes sont très belles, très aimantes, dévoués et elles acceptent de se marier avec les humains. Les hommes de l’eau seraient très méchants et très jaloux aussi. Si quelqu’un se marie avec une femme de l’eau, elle lui apportera tout ce qu’il voudra mais il doit juste respecter un interdit. Selon les contes, l’interdit serait pour le mari de manger du sel ou de dire un mot bien précis sous peine de perdre sa femme sirène et toute la richesse qu’il en a obtenu. Quelquefois, des témoignages de personnes se disant appartenant au peuple de l’eau ou ayant eu comme conjoint l’un d’eux alimentent notre presse à sensations.

 

http://randriamialy.mondoblog.org/2014/07/05/legendes-de-madagascar-les-monstres/

 

 

Publié dans Contes, Légendes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article