Conte: Les quatre sœurs

Publié le par Alain GYRE

 

Les quatre sœurs

Conte Betsimisaraka

Recueilli à Seranantsara .province de Tamatave).

 

Quatre sœurs partirent, dit-on, pour chercher fortune.

La première s’appelait Itaolanolona, la 2 ' Ifanivoivo, la 3' Ifanarakaraka, la 4 “ Ifaravavy.

Elles allèrent trouver Ranavavihe, faiseuse de sikidy et lui demandèrent quelle était celle d’elles quatre qui avait le meilleur sort.

La mpisikidy répondit que c’était la plus jeune, qu’elle épouserait Randriamihamina, le roi du pays. Elle leur donna en outre les conseils suivants :

« En continuant votre chemin, vous arriverez au bord d’une rivière pleine de caïmans : vous ne passerez pas sur le pont qui est là, mais vous traverserez la rivière à gué. Plus loin, vous verrez une source limpide et à côté une mare très sale : vous ne vous laverez pas avec l’eau de la source, mais avec celle de la mare. Puis vous rencontrerez un taureau qui vous menacera de ses cornes, et vous barrera la route, mais, au lieu de vous détourner, vous passerez sous son ventre. Enfin vous arriverez au village de Randriamihamina ; vous verrez des gens jouant de la valiha, mais vous ne vous arrêterez pas pour les entendre ni les regarder. »

Les quatre sœurs partirent.

L’ainée eut peur des caïmans et voulut passer la rivière sur le pont : elle fut changée en chèvre.

La deuxième se lava dans l'eau limpide: elle fut muée en sanglier.

La troisième se détourna de son chemin devant le taureau; elle devint une chienne.

La dernière seule suivit toutes les prescriptions de la mpisikidy ; arrivée au village royal, elle passa, sans les regarder, auprès des joueurs de valiha.

Elle plut au roi qui la prit pour femme.

 

Quant aux trois sœurs, c'est d'elles que proviennent les chèvres, les sangliers et les chiens.

 

Contes de Madagascae

Charles RENEL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article