Poème: Madagascar

Publié le par Alain GYRE

 

Madagascar

 

Comment ne pas aimer un pays accueillant,

Un pays où chacun paraît avoir le temps ?

La voix un peu traînante au débit mesuré

Pousse le voyageur à se laisser aller.

La grande pauvreté semble ne pas toucher

Le sourire engageant et la tranquillité.

La nature fournit de quoi alimenter,

Pourquoi demander plus ? Laissons-nous envoûter...

 

Henry de Maculi (septembre 2016)

Publié dans Poèmes, Henry de Maculi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article