Poème: MON PÈRE - MAX RANDRIANTEFY

Publié le par Alain GYRE

Pour cette FÊTE DES PÈRES, je rends hommage à mon père qui est maintenant décédé, mais qui m’a laissé un souvenir impérissable de ce que devait être un père pour ses enfants. Il a assumé son rôle de père en nous montrant que tout est possible, en croyant en nous jusqu’à la fin de sa vie. «  Papa, ton souvenir est éternel, repose en paix ! ».

 

MON PÈRE

 

Mon père souriait sur cette vieille photo,

Il était si fier et tenait bien haut

Dans ses mains il brandissait le trophée

De sportive de l’année de ma fille aînée.

 

Mon père cet homme qui était l’artisan

De ce sacre suprême de ses descendants,

Avec nous au combat, bon an mal an,

Il respectait le choix de ses enfants.

 

Mon père faisait corps avec nos espoirs,

Cet homme fort avait le sens du devoir,

Il était là pour remonter les soirs

Nos âmes fatiguées proches du désespoir.

 

Mon père pleurait en nous voyant souffrir,

Ne sachant plus s’il faut prier ou haïr,

Ce destin cruel lui faisait honnir

Un cœur mal accroché près de faillir.

 

Mon père, exagérait dans ses défauts

En faisant pour nous plus qu’il n’en fallait,

Il transformait la chose laide en beauté

Père, ô père…Je crois que je t’aimais trop.

 

MAX RANDRIANTEFY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article