Poème: POUR CEUX QUI S’AIMENT - MAX RANDRIANTEFY

Publié le par Alain GYRE

Il m’a été donné d’observer l’évolution d’amourettes, avec leur peine, leur joie et leur peur. Pour l’homme au cœur sensible que je suis, l’amour est un don de Dieu que tout un chacun mérite de vivre ou de connaître. Ce poème écrit en 2001 reflète mes idées en la matière.

 

POUR CEUX QUI S’AIMENT

 

Les délicieux moments d’un flirt naissant

Sont sertis de doux picotements exquis

Embaumant de torpeur un corps languissant

De désir charnel encore inassouvi.

 

Des cœurs au rythme des pensées en symbiose

Des destins solitaires qui sont faits pour s’aimer

Au détour d’un chemin subitement capturés

Par un amour infini les laissant sur les roses.

 

Et les Dieux adorant les contes de fées

Multipliaient les myriades de symboles

Signifiant qu’il serait une idée folle

D’ignorer d’emblée une telle félicité.

 

Laisser faire la passion dévorante des corps

Et qu’elle emporte au loin les âmes tourmentées

Par le concept malsain de bonheur volé

Et vivre une idylle sans avoir de remords.

 

Car la vie éphémère qui nous est donnée

Est destinée à finir d’une mort tragique.

Les amoureux qui en feront une sortie en beauté

Se doivent de saisir ces plaisirs mirifiques.

 

MAX RANDRIANTEFY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article