Poème: SOLITUDE - MAX RANDRIANTEFY

Publié le par Alain GYRE

J’ai toujours appréhendé les derniers jours que je vais passer sur terre, et je sens que ces derniers moments verront le triomphe de la solitude celle qui m’accompagnera à l’autel de la mort. Ce poème m’est venu à un moment de tristesse ou le désespoir a pris le dessus sur les autres sentiments …

 

SOLITUDE

 

A l’orée de ma vieillesse te voilà solitude

Toi la muse muette amie pleine de mansuétude

Tu viens partager les derniers rayons de soleil

Au vieil homme que je suis dans mon manteau d’orgueil.

 

Au crépuscule de mes jours ensemble nous irions

Traverser le lac profond de toutes les larmes versées

Pour cause de chagrin dans un monde de cruauté

Insensible à la pitié qui n’est plus légion.

 

Et je sentirai me peser sur mon dos vouté

Ta présence à l’autel de mon jugement dernier

Toi la dernière compagne de mes sombres errements

Toi le témoin obscur des monologues d’un errant.

 

Tu seras à mon côté me prenant par la main

Comme des amants de longue date unis par le destin

Les battements de mon cœur donneront la cadence

Des poids lourds et mesurés d’une âme en errance.

 

Les jours qui me restent à passer dans ce monde futile

Avec toi je serai avant de sauter le pas

Dans les limbes de l’oubli après un beau trépas

Donné par la famille, les amis, ainsi soit-il !!!

 

MAX RANDRIANTEFY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article