L’ITW de la semaine: PRINCIO

Publié le par Alain GYRE

L’ITW de la semaine: PRINCIO

06-03-2015

Votre Portail préféré Moov.mg consacre tous les jeudis une interview d’une personnalité. Cette semaine, nous avons choisi le chanteur Princio

L’ITW de la semaine: PRINCIO

Princio

© Photo fournie

Chanteur à texte célèbre, Princio n’a pas fini d’étonner le public avec ses chansons. Après quelques mois de silence radio, il revient avec le morceau « Allo Jesosy ». Un appel à l’aide adressé par le chanteur à Dieu Lui-même face aux maux qui minent le pays depuis des années. En réplique, « Dieu » dit tout haut ses 4 vérités aux malgaches, sur un ton désinvolte. On aime ou on n’aime pas, avertit le chanteur. Interview.

Moov.mg : Bonjour Princio. Tu reviens sur les ondes avec un nouveau tube qui s’intitule « Allo Jesosy ». Cette chanson relate une de tes conversations avec Dieu. D’où te vient cette idée originale ?

Princio : Il s’agit d’une prise de conscience personnelle. Avant, j’abordais les questions de l’amour, du flirt, des femmes... Mais plus je prends de l’âge, plus je suis conscient du fait que je dois maintenant aborder l’essentiel de la vie à travers mes chansons. Je dois apporter ma contribution pour le bien de la société et du pays. A travers cette chanson, je voulais parler des problèmes vécus par tous les malgaches…

Moov.mg : Mais pourquoi as-tu choisi « Dieu » pour être ton interlocuteur ?

Princio: Les malgaches semblent baser toute leur vie sur la prière, même si les hypocrites sont plus nombreux que les vrais croyants. En faisant parler « Dieu », je pensais que tout le monde écouterait mieux ce que j’ai à dire.

Moov.mg : Et c’est chose faite, car cette chanson est presqu’un « hit » sur les ondes de la Capitale quelques semaines seulement après sa sortie…

Princio: A vrai dire, je n’ai pas pensé à lancer spécialement ce nouveau morceau. Mais apparemment, les gens l’adorent. Je ne m’attendais pas vraiment à un tel succès.

L’ITW de la semaine: PRINCIO

Princio

© Photo fournie

Moov.mg : Justement, comment est-ce qu’ils ont pris cette manière d’aborder la religion et de présenter le Tout-puissant sous un autre visage?

Princio: Je n’ai eu que des félicitations et des mots d’encouragement sur Facebook. Mais certaines personnes se disent profondément choquées par cette chanson. Ils l’ont même dit à la radio. Pour eux, c’est un blasphème de faire parler « Dieu » ainsi. En fait, je n’invente rien dans cette chanson. Je n’ai fait que relater tout ce que nous vivons au quotidien. Si quelqu’un est choqué par cette chanson, il n’a qu’à ne pas l’écouter.

Moov.mg : Après cette « prise de conscience », est-ce tu ne vas plus écrire des chansons d’amour ?

Princio: Si, je vais continuer à en écrire. Mais dorénavant, je ferai en sorte que toutes mes chansons aient des objectifs bien précis, que j’espère atteindre. En ce moment je suis entrain d’achever mon nouvel album. Il va s’intituler « Mampigadra ». « Allo Jesosy » va en faire partie. Dans ce nouvel opus, je vais dénoncer l’insécurité, le viol et les mauvaises pratiques de nos dirigeants. Mais je vais aussi parler de l’amour….

Moov.mg : En attendant la sortie de ton nouvel album, est-ce qu’il y aura un clip pour le morceau « Allo Jesosy » ?

Princio: Nous sommes justement en train de le réaliser. Mais il nous a pris du temps de confectionner l’habit que va porter « Dieu » dans ce clip….(Rires)

Merci Princio !!!

Propos recueillis par nathalie ramanambe

www.moov.mg

Commenter cet article