GRAND SUD: 600.000 PERSONNES TOUCHÉES PAR LA FAMINE

Publié le par Alain GYRE

GRAND SUD: 600.000 PERSONNES TOUCHÉES PAR LA FAMINE

Posted on 6 juin 2015 par Minosoa RANDRIANASY

GRAND SUD: 600.000 PERSONNES TOUCHÉES PAR LA FAMINE

La situation est très grave dans le sud mais personne n’en parle. L’État est dans son impuissance. Le Ministère de la population, complètement débordé évite d’aborder le sujet en public. Le PAM essaie tant bien que mal d’apporter des solutions mais les actions restent aussi impuissantes devant l’aggravation de la situation.

Le PAM a encore besoin de Cinq Millions et demi de dollars pour pouvoir être à la hauteur de ses actions. La solution devra être durable réclame le responsables du Programme alimentaire mondiale car les solutions sporadiques ne résolvent rien.

Les problèmes du sud sont inhérents aux environnements géographiques hostiles et milieux naturels très ingrats. Cette situation de famine dans le sud qui touche 600.000 personnes avec 250.000 enfants en situation de sous alimentation aigüe relève de la sècheresse de 2014. Dans les zones touchées par la sècheresse, la population part en exode et vend tous les biens familiaux pour trouver de quoi se nourrir et la boucle de la pauvreté extrême est bouclée. Des centaines des gens meurent mais restent en dehors des statistiques officielles pour diverses raisons. Cette absence de pluie est très dévastatrice en matière d’activités agricoles pour mettre l’ensemble de la région dans une situation de précarité absolue. On ne parle plus de l’insécurité qui est un vécu quotidien dans le sud.

Le sud est laissé à son compte. D’ailleurs, il n’est pas le seul à souffrir car la pauvreté touche selon les statistiques officielles les 90% de la population malagasy. En ville comme en campagne, la pauvreté et l’insécurité sont les lots quotidiens de la population malagasy. Les dégringolades de niveau de vie sont accentuées durant la crise et la classe moyenne a complètement disparu. La société malagasy est compartimentée en deux parties distinctes: la majorité qui croule dans la paupérisation sans précédent et une petite minorité des nantis qui contrôlent tout.

Le peuple malagasy a une énorme capacité d’encaissement. Dans d’autres pays cela aurait dû déjà autre chose.

http://www.mg-planet.com

Publié dans Santé

Commenter cet article