Madagascar Oil : Création des AGR via un reboisement

Publié le par Alain GYRE

Madagascar Oil : Création des AGR via un reboisement

Rédaction Midi Madagasikara 12 avril 2016

Madagascar Oil : Création des AGR via un reboisement

Plus de 35 000 jeunes plants ont été mis en terre de janvier à mars 2016.

L’implication des communautés locales ainsi que les autorités locales dans les activités de reboisement a permis à la compagnie d’avoir des résultats probants.

En parallèle avec les activités d’exploitation pétrolière effectuées par Madagascar Oil à Tsimiroro, la compagnie met en œuvre un programme d’amélioration des revenus des ménages ruraux localisés dans ses zones d’intervention. Il s’agit, entre autres, de la création des Activités Génératrices de Revenus (AGR) via une campagne de reboisement réalisée chaque année. « L’objectif est d’ailleurs d’optimiser les retombées de nos actions environnementales », a-t-on évoqué de source auprès de Madagascar Oil.

Formations. Ce concept consiste ainsi à fournir des formations en matière de production de pépinières de jeunes plants aux communautés locales par le biais d’un partenaire de la compagnie ayant une expertise technique dans ce domaine. La commune bénéficiaire attribue un terrain pour effectuer le reboisement et appuie les activités de sensibilisation et de coordination des actions, a-t-on appris. La compagnie, quant à elle, prend en charge les coûts de semences et les frais de formation tout en rachetant ensuite les jeunes plants produits par ces communautés locales, dans le cadre de ce programme d’amélioration des revenus des ménages. En outre, les membres de ces communautés reçoivent des indemnités pour chaque trou creusé et pour chaque jeune plant mis en terre, a-t-on poursuivi. Notons que les variétés de plantes utilisées pour ces activités de reboisement sont entre autres, l’eucalyptus camaldulensis, l’acacia mangium, l’annacardium, l’accacia nilotica, le tectona grandis et le jatropha.

Résultats probants. La compagnie est convaincue que ce schéma de collaboration permettant une implication des communautés locales dans ses actions environnementales a connu des résultats probants. A titre d’illustration, lors de la campagne de reboisement de 2015-2016, plus de 35 000 jeunes plants ont été mis en terre de janvier à mars 2016 contre environ 31 000 jeunes plants en 2015. Et près de 1 175 représentants des communautés locales se sont chargés de ces activités de reboisement. Et rien que dans la commune rurale d’Ankondromena, lieu d’implantation de l’actuel projet pilote d’injection à vapeur de Madagascar Oil, 625 représentants des huit associations villageoises locales ont participé à la mise en terre de 27 000 jeunes plants au lieu de 20 000 jeunes plants lors de la campagne de reboisement précédente. En tout, une meilleure coordination et organisation de ces communautés locales ont été observées sans oublier l’engagement des autorités locales dans toutes les actions environnementales. Un modèle qui mérite d’être dupliqué ailleurs.

Navalona R.

http://www.midi-madagasikara.mg/

Commenter cet article