Notes du passé: Début de la célébration du 8e anniversaire de la République

Publié le par Alain GYRE

Début de la célébration du 8e anniversaire de la République

12.10.2016 Notes du passé

Notes du passé: Début de la célébration du 8e anniversaire de la République

-7 octobre 1966 : De nombreuses personnalités civiles et militaires assistent à l’installation d’un camp du Service civique à Soavina-Ambato­finandrahana.

• Au cours de sa tournée dans la préfecture de Maintirano, Choisin Totozamany, chef de la province de Mahajanga, arrive à Besalampy où il est accueilli par les autorités locales.

• Samuel Ramilamanana, secrétaire d’État chargé des Communes et des travaux au-ras-du-sol, se rend en compagnie d’un membre de son cabinet à Amparafaravola pour y inaugurer diverses réalisations.

– 8 octobre : Dans la province d’Antananarivo, la première journée de célébration du 8e anniversaire de la proclamation de la République, est marquée par la distribution de vivres aux nécessiteux, les inaugurations d’un centre pédagogique de 1er cycle à Fenoarivo et d’un collège normal à Arivonimamo, des jeux d’enfants et des groupes folkloriques sur la Place Philibert Tsiranana.

• L’association « Fivondronan’ny tanora tanindrana » (association des jeunes côtiers) organise une série de séances de dégustation de plats confectionnés avec des produits locaux. Ces séances ont lieu au Foyer de la Fitata à Ambohijanahary.

• En présence de Calvin Tsiebo, vice-président et ministre des Affaires sociales, une audience solennelle présidée par Paulin Baptiste, premier président, a lieu au Palais de justice à Anosy, pour marquer la rentrée de la Cour suprême.

• Le général Martin, chef d’État-major de l’Armée de l’air française, en voyage à Madagascar, est décoré des insignes de Grand Officier de l’Ordre national malgache par Calvin Tsiebo.

• André Resampa, ministre de l’Intérieur, remet au Syndicat des communes d’Antsirabe, six tracteurs avec charrues à disques, trois pulvérisateurs, une remorque et une camionnette 403.

• Norbert Ranohavimanana, secrétaire d’État, chef de la province de Toamasina, est rentré à Antananarivo à l’issue d’un voyage d’information en Grande-Bretagne.

• À l’invitation du corps préfectoral français de Besalampy, Cyril Rakotomalala, préfet de l’Itasy, est parti en France pour participer à un Colloque sur l’organisation départementale et communale.

• Au cours de sa tournée dans la préfecture de Besalampy, Choisin Totozamany, chef de la province de Mahajanga, visite la mairie, le hall d’information, la maison d’école, l’hôpital, la maternité scolaire 1966-1967.

– 9 octobre : des cultes protestant et anglican ainsi qu’une messe solennelle ont lieu à Antananarivo dans le cadre de la Fête nationale.

• Au Golf Club d’Antananarivo, se déroulent des matches dans le cadre du Challenge Maurice Lejeune.

– 10 octobre : Philibert Tsiranana, président de la République, accompagné de son épouse, est rentré à Antananarivo en début d’après-midi, venant de Paris où il a passé trois semaines pour suivre un traitement médical.

• Un certain nombre de grandes réalisations sont inaugurées solennellement : un bloc chirurgical à Antsirabe, une raffinerie de pétrole à Toamasina.

• Les jeunes Rabaraona, plus connus sous le nom de « Surfs », sont arrivés à Antananarivo après un séjour de trois ans à l’étranger.

• Une brillante réception est donnée à son hôtel par Tcheng Tse Koei, ambassadeur de la République de Chine, pour célébrer le Double-Dix.

• Sous la présidence du député Arthur Besy, la commission des finances de l’Assemblée nationale se réunit pour examiner divers problèmes d’ordre économique et monétaire.

• Jacques Rabemananjara, ministre de l’Agriculture, de l’expansion rurale et du ravitaillement, rentre à Antananarivo venant de Rome, de Bruxelles et de Paris.

– 10 octobre : En visitant quatre succursales du Magasin M, le ministre Victor Miadana déclare :

« L’élévation du pouvoir d’achat du citoyen malgache est l’objectif fondamental de notre politique économique. »

• En présence de ministres Joseph Ravoahangy-Andrianavalona, René Rasidy et Norbert Ranohavi­manana, cérémonie de dégustation de betsabetsa stabilisé dans l’enceinte de l’ancienne Foire internationale de Toamasina.

Pela Ravalitera

http://www.lexpressmada.com/

Publié dans Histoire, Notes du passé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article